Sida : 38 millions de contaminés

Le nouveau rapport mondial de l'Onusida annonce 38 millions de personnes atteintes du virus du sida en 2003, avec 5 millions de nouvelles contaminations entre 2001 et 2003, soit le chiffre le plus élevé depuis le début de l'épidémie. Autre constat préoccupant, elle s'amplifie partout dans le monde. L'an passé, le sida a été responsable de 3 millions de morts.
PUB

L'Afrique subsaharienne reste la plus touchée. Même si elle n'abrite que 10% de la population, elle recense plus de deux tiers des personnes infectées, avec 3 millions de nouvelles contaminations et plus de 2,2 millions de décès en 2003.

L'Asie connaît actuellement la croissance la plus rapide au monde. En 2003, 1,1 millions de personnes y ont été contaminées. Le virus passe surtout par le biais de la toxicomanie intraveineuse, l'homosexualité et la prostitution, avant d'atteindre les conjoints. Des pans énormes de la population ignorent encore comment le VIH se transmet.L'Inde compte à elle seule plus de 5,1 millions de personnes vivant avec le virus du sida. Or un quart de la population n'aurait jamais entendu parlé du sida. La Chine recenserait près de 480.000 personnes atteintes, tandis que selon les estimations de l'Onusida, 10 millions de Chinois pourraient être infectés d'ici 2010 si rien n'est fait.

PUB
PUB

L'Europe de l'Ouest n'est pas épargnée. Le nombre de personnes contaminées est passé de 540.000 à 580.000 entre 2001 et 2003.

La France recensait en septembre 2003, 24.300 personnes atteintes. En 2002, 1.600 nouveaux cas ont été diagnostiqués. Entre mars et septembre 2003, 53% des contaminations se sont produites lors de rapports hétérosexuels, 20% lors de relations homosexuelles masculines et 2,8% lors de l'utilisation de drogues intraveineuses. Parmi les 690 personnes contaminées par voie hétérosexuelles, 60% étaient des femmes, dont 47% d'origine subsaharienne et 31% de nationalité française.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 21 Juillet 2004 : 02h00