Et si vous faisiez du Pilates ?

La méthode Pilates porte le nom de son inventeur, Joseph Pilates, né en Allemagne en 1880. Athlète accompli, il élabore une méthode de gymnastique au sol qui connaîtra dans les années 20 un immense succès aux États-Unis. Aujourd'hui, le Pilates est une technique qui se situe entre le yoga et la gymnastique, et que l'on pratique partout dans le monde.
Publicité

L'inventeur de la méthode Pilates

Joseph Pilates a élaboré et testé sa méthode pendant la première Guerre Mondiale en Angleterre sur ses compatriotes prisonniers, puis sur des soldats blessés et immobilisés. Il a eu l'idée d'utiliser des instruments, des ressorts fixés au lit, pour faire travailler les muscles tout en les ménageant, c'est donc une technique d'assistance et de résistance. C'est ensuite dans les années 20 aux États-Unis, sa terre d'immigration, que sa méthode devient populaire et se pratique comme une gymnastique au sol avec ou sans appareils.

Publicité
Publicité

Le principe de la méthode Pilates

La méthode Pilates repose sur 8 principes de base : concentration, contrôle, centre de gravité, respiration, fluidité, précision, enchaînement et isolement.

La posture est l'élément majeur pour travailler l'équilibre du corps, lequel est centré sur l'abdomen, le bassin et les fessiers. Les mouvements, quant à eux, sollicitent la respiration.

Au final, les exercices de Pilates combinent postures, mouvements et respiration. Leur pratique emprunte un peu au yoga et à la gymnastique, inspirant un mode de vie, voire une tradition.

Le Pilates a la particularité de se réaliser au sol, en partie avec des instruments spéciaux : ballons, ressorts, élastiques... Ils induisent des déséquilibres, lesquels sollicitent différents types de muscles stabilisateurs. Mais le Pilates n'impose jamais de mouvements brusques, on travaille toujours en résistance et donc en douceur.

À travers la réalisation des exercices, on active certains muscles habituellement peu sollicités et on apprend à en relâcher d'autres, trop tendus. On reconstruit ainsi un équilibre, tout en prenant conscience de son corps et de son fonctionnement.

Le Pilates contribue à l'amélioration de la force musculaire, de la souplesse, de la coordination et du maintien.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 17 Mai 2010 : 02h00
Source : Brignell, Roger, La technique Pilates, Modus Vivendi, 2002.