Shy’m : elle révèle avoir fait une grossesse extra-utérine

Dix jours après avoir confié attendre son premier enfant, Shy’m a fait une nouvelle révélation choc. La chanteuse a connu une terrible perte, il y a tout juste un an. Elle a fait une grossesse extra-utérine.
Shy’m : elle revele avoir fait une grossesse extra-uterine

Si Shy’m partage un lien particulier avec ses fans grâce aux réseaux sociaux, elle se montre particulièrement réservée lorsqu’il est question de sa vie privée. La dernière confidence de la chanteuse le montre une nouvelle fois. Elle a fait une grossesse extra-utérine il y a tout juste un an. Découvrez son message poignant dans notre diaporama.

Shy'm : “le ventre et le cœur à l'envers, […] en plein horror movie"

L’interprète de Femme de couleur attend son premier enfant. Toutefois, avant de connaître ce bonheur, l’artiste a fait face à une perte déchirante. Elle a révélé le 31 octobre dans une story Instagram avoir fait une grossesse extra-utérine. Shy’m confie dans son texte : "Il y a un an jour pour jour, je me suis retrouvée à l'hôpital, le ventre et le cœur à l'envers, en plein Halloween, en pleine GEU [grossesse extra-utérine, NDLR], en plein horror movie". Elle ajoute "Un an après, bien que fébrile et à 'prier' tous les jours, je ne vois plus mes pieds tant mon ventre est rond. Je garde habituellement mes tracas à moi dans un coffre (très) fort, mais je ne peux m'empêcher en ce jour de penser à 'lui'"

La chanteuse, très discrète sur sa vie personnelle, espère avec son témoignage redonner de l’espoir à "toutes ces femmes qui souffrent, se découragent, désespèrent et se battent" pour avoir un enfant. 

Grossesse extra-utérine : quelle est cette complication vécue par Shy’m ?

Selon le Collège national des gynécologues et obstétriciens français, 2% des grossesses aboutissent à une grossesse extra-utérine. Cela représente ainsi environ 15 000 femmes chaque année en France. L’ovule fécondé se développe hors de la cavité utérine. Il se fixe dans le col de l'utérus, un ovaire, la cavité abdominale, ou, le plus souvent, dans une des deux trompes de Fallope. 

En grossissant l’œuf conduit ce tube utérin à se rompre et provoquer une hémorragie interne. Il s’agit d’une urgence vitale. En effet, la GEU est la première cause de mortalité féminine au 1ᵉʳ trimestre de grossesse.

Les signes qui doivent alerter sont :

  • des douleurs intenses au bas du ventre d’un seul côté ;
  • des saignements vaginaux très foncés ;
  • un retard de règle associé à une sensation de malaise.

Toutefois, comme le rappellent les messages poignants de Shy'm présentés dans notre diaporama, faire une grossesse extra-utérine ne signifie pas que retomber enceinte est impossible.

Par contre, si la trompe de Fallope n’a pas pu être sauvée lors de la GEU, une nouvelle grossesse pourrait être plus difficile à obtenir puisqu'il ne reste qu'une trompe sur les 2.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Instagram de Shy'm