Sevrage tabagique : quels substituts existent ?

© Istock
Pour arrêter le tabac, les patchs peuvent être utiles. Le sevrage tabagique s'avère parfois compliqué. Les substituts nicotiniques aident la personne à se libérer de la dépendance physique à la cigarette. Quels substituts existent pour aider à réussir un sevrage tabagique ?
Publicité

Les patchs : des substituts nicotiniques

Les patchs agissent lorsqu'ils sont collés sur la peau. Ils diffusent ainsi de la nicotine à travers l'épiderme. La nicotine passe alors dans la circulation veineuse de manière constante. Ces patchs doivent être appliqués dès le matin, sur une peau sèche et propre. Ils permettent de limiter l'anxiété, l'envie de fumer et les sautes d'humeur liées à l'arrêt du tabac. La durée d'utilisation des patchs doit impérativement être respectée.

Publicité
Publicité

Les substituts nicotiniques sous forme orale

Les substituts nicotiniques existent aussi sous forme orale. Ils se présentent sous la forme de gommes à mâcher, mais il existe également des comprimés à sucer ou à faire fondre sous la langue. Ceux-ci permettent de diffuser la nicotine de manière régulière s'ils sont pris correctement. En effet, la posologie doit être respectée, mais le dosage doit aussi rester suffisamment important pour combler les besoins de la personne. La durée du traitement dure généralement entre 6 semaines et 6 mois selon le niveau d'addiction du fumeur. Les gommes à mâcher contiennent aussi des arômes, comme de la menthe ou des fruits. Ils permettent d'occuper la bouche du fumeur, ce qui peut combler le manque de la cigarette. La nicotine est diffusée par la muqueuse buccale.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Samedi 19 Mai 2018 : 18h01
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :