Semaine de la vaccination : la rougeole, une priorité nationale

© getty

La semaine de la vaccination vient de démarrer. En France, la rougeole est pour la 3e année consécutive la priorité nationale.

PUB

Cette maladie qui avait quasiment disparu en 2006, revient sur le devant de la scène sous la forme d’une flambée épidémique. Le nombre de cas déclarés a été multiplié par 10 en quelques années. Ainsi depuis 2008, quelque 10.000 cas de rougeole ont été enregistrés, dont 3.000 pour le seul mois de mars 2011 ! Or la rougeole n’est pas une maladie anodine. Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), 30% des cas de rougeole ont nécessité une hospitalisation. Quelques cas se sont aussi révélés mortels.

PUB
PUB

Comment est-on arrivé à cette situation ? À cause d’une baisse du nombre de personnes vaccinéescontre la rougeole. La vaccination des nourrissons est globalement satisfaisante, même si certains ne bénéficient que d’une dose au lieu de deux. En revanche, la vaccination des enfants de plus de 3 ans est insuffisante. Autrement dit, ce sont les rappels et les rattrapages qui ont diminué, d’où le message lancé par les autorités : « jusqu'à 30 ans, il n’est pas trop tard pour se fairevacciner et en finir avec la rougeole ». L’objectif n’a pas changé : obtenir une couverture vaccinale de 95%. C’est à ce prix que la rougeole pourra être éradiquée.

En pratique, toute personne née après 1980 doit avoir reçu deux doses de vaccin. Si ce n'est pas le cas, il faut faire un rattrapage.

Les professionnels de santé sont aussi invités à participer activement et à monter l’exemple en se faisant eux-mêmes vacciner, d’autant plus qu’en contact avec les malades, ils représentent des vecteurs importants des maladies…

Pour en savoir plus sur la semaine de la vaccination : www.semaine-vaccination.fr

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 27 Avril 2011 : 11h09
Mis à jour le Mercredi 27 Avril 2011 : 11h15
Source : Les Echos, La Croix, www.semaine-vaccination.fr, 25 avril 2011. 
PUB
PUB
PUB

Contenus sponsorisés