Semaine nationale du cœur : « Ne banalisons pas les maladies du cœur ! »

Sommaire

Les femmes en première ligne

Le risque cardiovasculaire est la 1ère cause de mortalité chez la femme. Dans les pays industrialisés, les maladies cardiovasculaires tuent 7 fois plus que le cancer du sein.

Les femmes ont progressivement adopté les mêmes modes de vie et comportements à risque que les hommes. De plus, chez les femmes, le risque cardiovasculaire est étroitement lié aux phases hormonales.

Les recommandations de l’American Heart Association (AHA) :

Surveiller attentivement les trois étapes hormonales clés qui rythment la vie des femmes :

  • la contraception,
  • la grossesse,
  • la ménopause.

Pour en savoir plus : www.fedecardio.org.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Dossier de presse de la Fédération française de cardiologie, octobre 2012, www.fedecardio.org.