Des séjours en « hôtel hospitalier » en cours d’expérimentation

© Istock

Les hôpitaux pourraient prochainement proposer à leurs patients un hébergement complémentaire en amont ou en aval de leur séjour à l’hôpital. Cette prestation d’hébergement non médicalisé à proximité de l’établissement de soin va être expérimentée durant 3 ans.

Publicité

Des hébergements non médicalisés

Pour Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, la mise en place de cette expérimentation s’inscrit dans le cadre du « virage ambulatoire » engagé depuis 2012.

Où et par qui ? Cet hébergement non médicalisé est « assuré par l’établissement, qui peut la réaliser dans ses propres locaux, mais distincts des locaux d’hospitalisation, ou la faire réaliser par un tiers, notamment un prestataire hôtelier ou un partenaire associatif, par exemple », indique la ministre.

Publicité
Publicité

L’hôtel hospitalier : pour qui ?

Cette prestation s’adresse à des personnes ne nécessitant pas de soins médicaux particuliers, qui habitent seules ou à distance d’un établissement de santé. On peut ainsi éviter d’hospitaliser certains patients la veille et leur faire bénéficier d’une sortie plus précoce de l’hôpital, tout en étant proche de son lieu de soins si besoin. Autre avantage, en cas de séances itératives (de radiothérapie par exemple), on peut ainsi éviter des transports fatigants.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 20 Février 2017 : 15h16
Mis à jour le Lundi 20 Février 2017 : 15h17
Source : Hébergement temporaire non médicalisé ("Hôtel hospitalier") : Marisol Touraine lance un appel à projets auprès des établissements de santé, publié le 10.02.17.
PUB
PUB