Sein : les causes possibles d'une douleur au téton

Les douleurs au sein, dites aussi douleurs mammaires ou mastodynies, sont très courantes chez la femme. Elles sont rarement un signe de cancer du sein. Leurs causes sont généralement plus bénignes, mais peuvent quand même nécessiter un traitement dans certains cas. 
© Istock
Sommaire

Le téton - petite papille située au centre de l’aréole du sein - se fait remarquer dès qu’on a froid ou qu’on est excité. Les fibres musculaires présentent sous la peau se contractent, ce qui le conduit à “pointer” vers l’extérieur. Mais parfois, les mamelons se rappellent à nous, car ils sont source de tiraillements, douleurs ou encore picotements.

Douleurs aux tétons : un motif de consultation fréquent en gynécologie

Les mamelons qui permettent la sortie du lait maternelle, disposent de conduits lactifères. Le muscle oréalaire - situé sous la peau de l'aréole - est composé de fibres longitudinales et de fibres circulaires qui permet au téton de se contracter. La peau de cette zone est particulièrement fine et sensible.

L'aréole -  généralement de couleur rosée ou brunâtre - dispose de petites glandes sébacées qui sécrètent une substance huileuse. Cette dernière agit comme un lubrifiant pour le mamelon et l'aréole. Elle les protège ainsi contre les infections et le dessèchement. En général, son diamètre est de 2 à 3 cm, mais cela varie d’une femme à l’autre. 

Le téton qui se trouve au centre de l’aréole, fait - pour sa part - en moyenne 1 cm de diamètre. Néanmoins, il est également plus ou moins volumineux selon les femmes. Il peut aussi prendre plusieurs formes : 

  • les mamelons saillants : ils sont plus élevés que la surface de l'aréole et pointent vers l’extérieur ;
  • les mamelons plats : ils dépassent très peu de l'aréole même en cas d’une stimulation ;
  • les mamelons ombiliqués ou invaginés : ils sont rentrés à l’intérieur du sein. 10% des femmes présentent cette malformation. Elle est causée par des canaux galactophores trop courts ou enroulés sur eux-mêmes. Il existe 3 degrés d’inversion du mamelon ;
  • les mamelons gonflés : ils se confondent avec les aréoles et forment des bosses ;
  • les mamelons unilatéraux : un des mamelons a un aspect normal tandis que le second est invaginé.

Les différents types de douleurs aux tétons ressentis 

De nombreuses femmes ressentent des douleurs au niveau de l’aire mammaire. Ce trouble, aussi appelé mastodynie, constitue un motif de consultation fréquent chez le médecin traitant ou le gynécologue. Ces souffrances peuvent être unilatérales ou bilatérales. Elles peuvent être cycliques ou non, légères ou vives.

Les patientes peuvent décrire  :  

  • des élancements ;
  • des tiraillements 
  • des brûlures
  • des boules douloureuses
  • Une sensation de tension mammaire
  • des douleurs au toucher ;
  • des crampes ;
  • des veines superficielles particulièrement visibles.

Plusieurs causes peuvent expliquer ces sensations désagréables au niveau de cette zone de la poitrine. Si les mastodynies sont souvent bénignes, il ne faut pas hésiter à parler des douleurs ressentis aux tétons à un professionnel de la santé, car elles peuvent parfois être le révélateur de pathologie.

Le docteur identifiera les raisons de ces peines physiques et pourra apporter une réponse pour les soulager. Pour cela, il pourra effectuer une palpation des seins. Au besoin, il a également la possibilité de prescrire une mammographie ou une biopsie pour trouver la cause des douleurs.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.