Douleur dans les seins : que se passe-t-il ?

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 22 Septembre 2008 : 02h00
Mis à jour le Lundi 09 Mai 2016 : 12h45

Une douleur dans les seins (ou masytodynie), c'est un signe banal et fréquent. À quoi cela peut-il être dû, et quand faut-il s'inquiéter ?

© Adobe Stock
PUB

Douleur mammaire : c'est dû au syndrome prémenstruel

Quand une douleur dans les seins est bilatérale, il s'agit logiquement d'un souci général, le plus souvent hormonal. Un excès d'estrogènes fait gonfler les seins, car cela augmente la circulation locale et rend les vaisseaux plus perméables, entraînant une rétention d'eau. Les seins sont donc tendus, sensibles, voire douloureux. C'est ce que beaucoup de femmes connaissent chaque mois les jours qui précèdent les règles. Cette " tension mammaire " fait partie des signes du fameux syndrome prémenstruel : rétention d'eau (dans les seins ou ailleurs), irritabilité, troubles digestifs...

PUB
PUB

Mal aux seins, c'est dû à un traitement hormonal

Mais ce gonflement des seins n'est pas toujours dû à cette période avant les règles. Chez certaines femmes, il se produit exactement les mêmes signes lors de la prise de pilule contraceptive. Cela signifie que cette pilule a pour cette femme un effet estrogénique trop puissant et qu'une autre pilule serait plus adaptée. Certaines femmes se disent ravies de voir leurs seins plus gonflés, pouvant gagner une taille de soutien-gorge.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 22 Septembre 2008 : 02h00
Mis à jour le Lundi 09 Mai 2016 : 12h45
Source : Gyneweb
PUB
PUB
A lire aussi
Douleur au sein : quel professionnel consulter ?Publié le 05/06/2018 - 11h00

Les douleurs aux seins sont relativement fréquentes et le plus souvent bénignes. Caractéristiques du syndrome prémenstruel, les douleurs mammaires peuvent aussi être liées à la ménopause. Comment reconnaître une douleur anormale et qui consulter ? On fait le point.

Syndrome prémenstruelPublié le 07/09/2001 - 00h00

Environ 40 % des femmes en âge de procréer souffrent d'un ou de plusieurs malaises avant les menstruations, mais seulement de 3 % à 9 % d'entre elles éprouvent des malaises suffisamment incommodants pour qu'on puisse les qualifier de syndrome prémenstruel (SPM).

Le syndrome prémenstruel n'est plus une fatalité !Publié le 09/07/2001 - 00h00

Nombreuses sont les femmes à connaître un syndrome prémenstruel. Il se caractérise par un ensemble de symptômes évocateurs et récurrents, qui surviennent au cours de la semaine qui précède les règles : les seins deviennent tendus, voire douloureux, le ventre est ballonné, les jambes sont...

Plus d'articles