Se relaxer dans l’eau, et ne plus jamais la redouter !
Sommaire

La tête sous l’eau

Vous croyez que vous allez avaler la moitié de la mer et qu’elle va s’engouffrer par tous les orifices. Toujours avec l’aide d’un ou d’une amie, l’immersion du visage est la première grande étape vers la maîtrise de la peur de l’eau. Allez-y progressivement. Trouvez votre méthode. À la maison, préparez-vous à l’immersion.

Dans un saladier transparent assez grand pour y plonger entièrement le visage et rempli aux deux tiers, plongez la tête, la bouche légèrement ouverte, fredonnez un air en expirant par la bouche. Sortez la tête de l’eau, inspirez profondément et recommencez. Puis, faites le même exercice la bouche fermée, en expirant par le nez.

Enfin, testez l’apnée en maintenant le plus longtemps possible le visage dans l’eau et en expirant par la bouche et par le nez. Lors des baignades, vous pouvez commencer par mettre le menton dans l’eau, puis la bouche, le nez, les yeux… jusqu’à enfoncer la tête intégralement.

Si vous êtes à l’aise, placez-vous de manière à avoir de l’eau jusqu’à la taille. Essayez de poser les fesses au sol en vidant l’air que vous avez dans les poumons. Une fois que vous avez réussi, essayez de rester le maximum de temps assis en tailleur dans l’eau, avant de remonter.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Bien-être et santé 383, juillet / août 2011.