Scoliose : quelles conséquences à l'âge adulte ?

La scoliose désigne une déformation de la colonne vertébrale. Elle peut être acquise à l'âge adulte, par exemple en raison d'une tumeur ou d'un traumatisme. Sinon, elle se développe classiquement dans l'enfance, progresse durant l'adolescence et entraîne des complications à l'âge adulte.

Scoliose ou déformation vertébrale

La scoliose correspond à une déformation de la colonne vertébrale dans les 3 plans de l'espace.

On peut distinguer deux types de scoliose :

- La scoliose idiopathique qui survient dans l'enfance et dont l'origine n'est pas identifiée.

- La scoliose secondaire due à une anomalie neuromusculaire, une tumeur, un traumatisme ou une malformation vertébrale.

Scoliose, conséquences et complications

Dans la scoliose idiopathique, la déformation vertébrale au niveau thoracique et/ou lombaire, se développe progressivement durant l'enfance et plus particulièrement avant la puberté et pendant l'adolescence. Les filles sont deux fois plus souvent concernées que les garcons. Une participation génétique est supposée.

Malgré une aggravation avec le temps, la sévérité et la vitesse de progression de la scoliose est très variable. Les complications à long terme sont donc aussi très variables (et dépendent de l'angle de Cobb*) :

- Gêne respiratoire avec diminution de la capacité vitale.

- Douleurs du dos.

- Diminution de la qualité de vie en périodes de douleurs rachidiennes aiguës.

- Modification de l'image corporelle, anomalie morphologique constatée par l'entourage, avec retentissement psychologique.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Weinstein SL et coll., Lancet, 371 : 1527-1537, 2008.