Sarah Harding (Girls Aloud) a été emportée par un cancer du sein à 39 ans

Sarah Harding, l’ex-chanteuse du groupe Girls Aloud a perdu son combat contre le cancer du sein ce dimanche 5 septembre 2021. Elle avait découvert sa maladie en 2020 pendant la pandémie de COVID-19.
Sarah Harding (Girls Aloud) a ete emportee par un cancer du sein a 39 ans

Le monde de la pop est endeuillé. La chanteuse Sarah Harding est décédée d’un cancer du sein. La triste nouvelle est parvenue par un message publié sur son compte Instagram par sa mère ce dimanche 5 septembre 2021. L’artiste avait été diagnostiqué en août 2020 en pleine pandémie de la covid-19. Elle ne cachait rien de son combat à ses fans comme vous pouvez le découvrir dans notre diaporama

Sarah Harding savait qu’il lui restait que quelques mois

"C’est avec un profond chagrin que je partage aujourd’hui la nouvelle que ma magnifique fille Sarah est malheureusement décédée", a écrit sa mère sur Instagram. "Beaucoup d’entre vous connaissent le combat de Sarah contre le cancer et savent qu’elle s’est battue très fort depuis son diagnostic jusqu’à son dernier jour. Elle est partie paisiblement ce matin", poursuit-elle.

Sarah Harding avait, en effet, révélé en mars dernier qu’il ne lui restait que quelques mois à vivre. Membre du groupe Girls Aloud qui a marqué la première décennie du 21ᵉ siècle, elle avait expliqué comment elle avait découvert son cancer du sein, lors d’une interview accordé au Times. 

"Au début, je pensais que c’était juste un kyste. Le problème est que la douleur empirait. C’était tellement intense que je ne pouvais pas dormir dans un lit. Finalement, ma peau a commencé à faire des bleus". Malgré ses souffrances, la jeune femme n’a pas été consultée immédiatement. 

"Un jour, je me suis réveillée en comprenant que j’avais été dans le déni". Elle avait ensuite reconnu : "Oui, il y a eu un confinement. Oui, il y a eu une pandémie, mais c’était presque comme si j’avais utilisé cela comme une excuse pour ne pas faire face au fait que quelque chose n’allait vraiment pas". La chanteuse avait tenu à révéler son combat pour encourager les femmes à se faire dépister. 

Dépistage du cancer du sein : comment réaliser une autopalpation ?

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent et le plus meurtrier chez la gent féminine en France. Néanmoins, plus la tumeur est prise en charge tôt, meilleures sont les chances de survie. 

L’institut national du cancer du sein indique sur son site : "Un examen clinique de vos seins (palpation) par un professionnel de santé est recommandé tous les ans dès l’âge de 25 ans"

"Si vous avez entre 50 et 74 ans et que vous n’avez ni symptôme, ni facteur de risque autre que votre âge, une mammographie tous les deux ans (gratuite NDLR), complétée si nécessaire par une échographie, est recommandée", précise-t-il. 

Entre les dépistages, il est également conseillé de faire régulièrement une autopalpation des seins

  • 1ʳᵉ étape : regardez attentivement votre buste dans une glace, les bras le long du corps, puis  levés derrière la tête. Dans ces deux positions, vérifiez s’il n’y a pas une variation de forme ou de taille : distorsion, gonflement, rétraction du mamelon, rougeur, douleur, fossette, ridule, bombement à la surface de la peau...
  • 2ᵉ étape : vérifiez qu’il n’y a pas d'écoulement en pinçant délicatement chaque mamelon entre le pouce et l'index.
  • 3ᵉ étape : palpez votre sein droit avec la main gauche, et inversement. Avec trois doigts, vous devez faire de petits cercles en partant de la partie externe vers le mamelon. Une attention particulière doit être portée à la zone entre le sein et l'aisselle. Vous devez chercher une grosseur ou une induration (durcissement des tissus) anormale sous la peau.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Instagram Sarah Harding
Sarah Harding on fame, Girls Aloud and her breast cancer diagnosis, Times, 13 mars 2021. 
https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-du-cancer-du-sein