Sans gluten : fin de la mode ?

Publié le 18 Juin 2015 | Mis à jour le 19 Juin 2015
Auteurs : Paule Neyrat, Diététicienne

Les recherches s’accélèrent autour de l’élafine, protéine naturelle, qui joue un rôle clé dans la protection contre la réaction inflammatoire caractéristique de l’intolérance au gluten. 

PUB

Une équipe de chercheurs canadiens et français (Inra et Inserm) travaille depuis quelques années sur l’intolérance au gluten, la vraie, soit la maladie cœliaque.

Ils ont découvert que l’élafine, une protéine qui joue naturellement un rôle anti-inflammatoire pouvait contrecarrer la transglutaminase-2, responsable de la mauvaise dégradation du gluten.

Ces scientifiques ont mis au point une souche de la bactérie Lactococcus lactis qui émet de l’élafine.

PUB
PUB

Testé sur des souris intolérantes au gluten, ce probiotique a obtenu de bons résultats. Il a été breveté par l’INRA et on espère qu’une firme investira vite dans d’autres recherches, sur des humains intolérants au gluten, afin que ce traitement soit vite développé et que l’on ait des yaourts et/ou des gélules à l’élafine.

Ce traitement pourrait aussi être bénéfique pour toutes celles et tous ceux qui souffrent d’une sensibilité au gluten (mais qui, heureusement, n’ont pas de maladie cœliaque). Ils ne se ruineront plus en produits sans gluten. Sauf si l’industrie alimentaire fabrique des yaourts à l’élastine hors de prix !

Paule

http://presse.inra.fr/Ressources/Communiques-de-presse/Une-proteine-naturelle-l-Elafine-contre-l-intolerance-au-gluten

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés