Saint-Etienne : un motard dans le coma après une piqûre de guêpe

© Adobe Stock

A Saint-Etienne (Loire), un motard a été piqué par une guêpe. Il a fait un choc anaphylactique et a tout juste eu le temps d'arrêter son véhicule avant de tomber dans le coma.

PUB

C'était un trajet d'une confondante banalité. Mais un motard de 47 ans a été victime du hasard dans la région de Saint-Etienne (Loire). Alors qu'il circulait dans la ville, il a été piqué par une guêpe, selon nos confrères du Progrès. Allergique à cet insecte, il a fait un choc anaphylactique.

L'homme a juste eu le temps de stopper son véhicule avant de s'effondrer sur le trottoir. La suite relève du miracle. Coup à coup, ce sont trois médecins, en route pour leur travail, qui ont croisé le chemin de ce malchanceux.

PUB
PUB

Les deux premiers ont entamé un massage cardiaque. Le dernier, bien équipé, a pu fournir des ampoules d'adrénaline au patient en détresse. Un traitement nécessaire pour tout choc anaphylactique, car cela permet de redonner un élan au rythme cardiaque et à la circulation sanguine.

Une urgence vitale

Le réflexe a été bon, mais insuffisant : le patient présente aussi un oedème qui l'empêche de respirer, et qui peut se manifester en cas de choc anaphylactique. Le Samu, appelé sur place, pratique une trachéotomie qui le stabilise le temps d'un transport en service de réanimation, au CHU de Saint-Etienne.Le motard est toujours dans un état grave, mais cette chaîne de solidarité lui a sans doute évité le pire.

Le choc anaphylactique est le symptôme le plus grave d'une allergie et peut se manifester de différentes façon : urticaire, oedème du visage, enflement du larynx, asthme, troubles digestifs, malaise général... Dans les cas les plus gravs, il peut être mortel.

Certains allergènes sont particulièrement associés à ce type de complications : les aliments, les venins d'hyménoptère, comme la guêpe, mais aussi les médicaments ou le latex.


PUB
PUB

Contenus sponsorisés