Rhume : quelle homéopathie choisir ?

Publié le 28 Septembre 2018 par La Rédaction E-Santé
Lorsque le rhume sévit, le nez qui coule est un symptôme dont on aimerait bien se passer. Heureusement, l’homéopathie permet d’en finir avec le nez bouché et autres désagréments.
PUB
© Istock

Soigner un rhume avec l’homéopathie, c’est possible!

Nez qui coule, nez bouché: vous en avez assez de ce rhume qui vous gâche les journées et perturbe vos nuits. Votre seule obsession est de guérir au plus vite. Vous pouvez soigner un rhume grâce à l’homéopathie et aux vertus des plantes médicinales. Ce type de remède contre le rhume s’avère efficace même pour guérir la toux et faire cesser les éternuements. L’idéal est d’agir dès les premiers symptômes.

PUB

L’homéopathie contre le nez qui coule

PUB

- Au début du rhume, prenez Oscillococcinum® (une dose) et Aconitum composé® (3 granules toutes les 60minutes).- Allium cepa, Euphrasia, Naphtalinum ou encore Aralia racemosa sont conseillés si l’écoulement nasal est clairet liquide comme de l’eau et en cas d’irritation oculaire.- Hydrastis canadensiss’impose contre l’écoulement jaune, et Mercurius solubilis lorsque l’écoulement est verdâtre. - Optez pour Kalium bichromicum si l’écoulement est épais, voire croûteux et sanglant.- Nux vomica s’impose lorsque le nez coule le jour et que vos nuits sont perturbées par le nez bouché. En revanche, pour soulager un nez bouché jour et nuit, préférez Sambucus nigra.Tous ces remèdes homéopathiques en 5CH sont à prendre à raison de 2 granules, 3 fois par jour.Toux sèche, sinus douloureux, présence de ganglions, agitation sont d’autres symptômes du rhume qui ne résistent pas longtemps à l’homéopathie. N’hésitez pas à consulter votre médecin, qui peut vous prescrire un traitement homéopathique de fond, surtout si vous êtes fréquemment enrhumé(e).

La rédaction vous recommande sur Amazon :