Rhume des foins : comment se manifeste l'allergie au pollen ?

© Istock
Chaque année au printemps, le rhume des foins transforme toute balade dans la nature en calvaire pour les allergiques aux pollens. Quels sont les symptômes du rhume des foins ? Comment soigner une allergie aux pollens ?
Publicité

Les manifestations du rhume des foins

Une personne allergique aux pollens, qu’ils proviennent des arbres (cyprès notamment) ou des graminées, ressent immédiatement des symptômes caractéristiques :

- au niveau des yeux : ces derniers rougissent, picotent, se mettent à larmoyer abondamment ; on parle de conjonctivite allergique ;

- au niveau du nez : les muqueuses nasales réagissent à la présence de pollens en produisant du mucus en quantité importante et en gonflant, d’où d’importants écoulements nasaux, des éternuements et une sensation de nez bouché ; on évoque alors une rhinite allergique.

Publicité
Publicité

Traitement du rhume des foins

Souffrir d’une allergie aux pollens n’est cependant pas une fatalité.

Une solution radicale pour se débarrasser de l’allergie aux pollens est la désensibilisation. Il s’agit d’injecter ou d’absorber par voie orale des allergènes introduits en faible quantité pour apprivoiser le système immunitaire et l’inviter à répondre de moins en moins à la source allergène.

Autres traitements pour agir sur les symptômes : prendre des antihistaminiques avec, en complément, un collyre contre les allergies aux pollens et un spray nasal spécial rhume des foins.

Enfin, des principes simples peuvent soulager : sortir le matin, heures où les pollens sont en plus faible quantité dans l’air, se doucher et se brosser les cheveux au retour d’une promenade pour se débarrasser des pollens sur le corps, laver les vêtements après une sortie et ne pas les mettre à sécher à l’extérieur.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 20 Avril 2018 : 17h01