Rhodiole – Rhodiola

© Istock

La rhodiole est habituellement conseillée en cas de stress, d’anxiété ou de fatigue intellectuelle. La rhodiole est considérée comme ayant des effets positifs sur les états de fatigue liés notamment à un stress passager (examen) ou au surmenage (« burn-out »). 

Publicité

La rhodiole (Rhodiola rosea) est habituellement conseillée en cas de stress, d’anxiété ou de fatigue intellectuelle. La rhodiole est considérée comme ayant des effets positifs sur les états de fatigue liés notamment à un stress passager (examen) ou au surmenage (« burn-out »).

La rhodiole, une plante des régions froides

La rhodiole ou rhodiola (Rhodiola rosea) est une plante originaire des régions froides. On la rencontre jusqu’à 2000 mètres d’altitude. On peut la trouver dans les Alpes ou les Pyrénées mais surtout dans les pays scandinaves, en Sibérie et en Arctique. La rhodiole est une plante « grasse » aux fleurs dorées qui affectionne les sols sablonneux. Le nom anglais de la plante est golden root que l’on peut traduire par « racine dorée », terme fréquemment utilisé pour la désigner.

Traditionnellement consommée par les peuples de Sibérie comme stimulant, la Rhodiola rosea reste relativement méconnue sauf en Russie et dans les pays scandinaves où elle fait l’objet d’études scientifiques depuis les années 1960.

La phytothérapie s’y intéresse depuis quelques années et utilise les rhizomes, comestibles et odorants de la plante.

La plante anti-stress

La rhodiole est dite « adaptogène », ce qui signifie qu’elle favorise la résistance au stress et aide l’organisme à retrouver rapidement son équilibre malgré les contraintes extérieures.

Ce terme vient d’un chercheur soviétique (Lazarev) qui en 1947, utilisa le mot « adaptogène » pour désigner les plantes qui amélioraient les réponses cognitives et physiques de l’organisme aux différents types de stress (physique, mental). Parmi les plantes adaptogènes on peut citer l’éleuthérocoque ou le très renommé ginseng. À la différence des plantes purement stimulantes ou relaxantes, ce type de plantes apporte une réponse spécifique aux besoins de l'individu.

Les propriétés adaptogènes de la rhodiole en font une plante anti-stress qui permet également de retrouver l’énergie en cas de fatigue associée. Elle améliore le bien-être et la forme physique de par ses vertus stimulantes.

Les propriétés de la rhodiole font l’objet de nombreuses études scientifiques. Une étude a mis en avant un « effet anti-fatigue qui améliore les performances intellectuelles et notamment la capacité de concentration » (1) et ses propriétés sur le stress sont démontrées (2).

C’est donc la plante idéale en période d’examen ou en cas de surmenage, sources de stress important et de fatigue.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) reconnaît l’usage de la rhodiole pour « soulager les effets du stress tels que la fatigue ou la sensation de faiblesse ».

La rhodiole permettrait également de lutter contre l’anxiété et la dépression. Certaines études scientifiques récentes ont conclu à l’efficacité de la plante en cas de dépression légère à modérée (3). Elle agirait notamment sur le taux de sérotonine.

On conseille également la rhodiole pour les sportifs car elle améliorerait l’endurance et favoriserait la récupération après l’effort (4).

Il est également parfois fait mention de la rhodiole en cas de dysfonction érectile.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Lundi 15 Juin 2015 : 11h54
Mis à jour le Lundi 22 Juin 2015 : 14h40
PUB
PUB