Le retour des tomates perdues

Publié le 30 Juillet 2013 | Mis à jour le 30 Juillet 2013
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
© Istock
PUB

Un grand nombre de tomates avaient complètement disparu, tuées par des variétés hybrides, genre tomate grappe, qui se cultivaient facilement et qui, pas trop fragiles, se transportaient sans problème.

Certaines de ces variétés oubliées ont été sauvées par des jardiniers amateurs et des petits producteurs. Les grands Chefs sont heureusement venus au secours de ces derniers, en les achetant et en les metttant à leur carte, et c’est ainsi que l’on trouve maintenant différentes tomates qui sortent de l’ordinaire.

PUB
PUB

La première à revenir a été la Cœur de bœuf : son succès a fait qu’elle est cultivée industriellement et a ainsi perdu de sa saveur. Mais sa chair très dense et ferme permet de la couper facilement en tranches qui se poêlent en un clin d’œil avec une goutte d’huile d’olive.

Si vous rencontrez des tomates de Marmande, achetez : bien rouges, bien rondes, elles sont très sucrées et parfumées.

Dans la famille des tomates cerises, choisissez le Black Cherry : elle est rouge très foncé, et sans acidité, à l’inverse des autres qui sont standard.

Il y a aussi des tomates oranges et jaunes qui ont parfois de drôles de formes. Et aussi des blanches, des noires.

Allez explorer les marchés pendant vos vacances !

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés