Rééducation périnéale : comment utiliser les boules de geisha

© Istock
Il serait réducteur de ne considérer les boules de geisha que comme des jouets intimes. Elles sont en effet très utiles dans la rééducation périnéale. Comment les utiliser ? Focus sur les boules de geisha.
PUB

Boules de geisha et rééducation périnéale

Suite à une grossesse, le périnée perd en tonicité. D’où des problèmes d’incontinence et des risques de descente d’organes. Un bilan périnéal s’impose pour une bonne santé sexuelle. Selon les résultats, des séances de rééducation périnéale par électro-stimulation seront ou non prescrites chez un kinésithérapeute ou une sage-femme. Et en complément, les boules de geisha vont permettre aux patientes de poursuivre le travail de musculation du périnée. Le principe? Elles sont introduites profondément dans le vagin, la cordelette gardée à l’extérieur, puis conservées environ 30 minutes, à raison de 2 à 3 fois par semaine. La femme doit être active et non allongée quand elle les porte. Lors de ses déplacements, son périnée va se contracter pour retenir les boules de geisha, ce qui le fera travailler. Pour plus d’efficacité, la femme devra s’entraîner à serrer puis desserrer ces boules de geisha par des contractions musculaires. En fin de séance, la cordelette permet de les extraire facilement.

PUB
PUB

Boules de geisha, comment les choisir?

Les boules de geisha sont de différentes tailles et de poids adaptable. Pour les femmes n’ayant jamais eu d’enfant, ou dont le vagin est étroit, on utilisera de petites boules de geisha (diamètre inférieur à 30 mm). Les boules de geisha à poids variable (de 28 à 100 g) sont recommandées pour adapter le poids de l’objet au stade d’évolution de la rééducation: on augmentera le poids au fur et à mesure de la tonification du périnée.

Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 11 Avril 2018 : 12h03