Reblochons contaminés : trois autres marques ont été rappelées

Publié le 15 Mai 2018 à 12h05 par Anne Valois, journaliste santé
Les autorités ont élargi le rappel de reblochons au lait cru produits par la fromagerie Chabert. Désormais, toutes les marques approvisionnés par ce fabricant sont invitées à retirer leurs références de la vente.
© Adobe Stock

Le rappel de reblochons au lait cru s'élargit. Après la détection d'une souche particulièrement virulente de la bactérie E. coli, le ministère de la Santé a procédé au rappel de tous les lots de marque "Nos régions ont du talent", vendue chez E. Leclerc.

Ce 14 mai, cette mesure s'est étendue à trois autres références : Reflets de France (vendu chez Carrefour), Itinéraire des saveurs (vendu chez Intermarché) et Chabert. Une mesure de précaution qui ne concerne que le site de production de Cruseilles (Haute-Savoie), précise un communiqué. Un numéro vert a également été mis en place : 0800 94 52 35.

Les lots concernés portent la mention "8CR XXXX" et sont estampillés d'une marque précisant "FR 74.096.050 CE". Tous les établissements ayant vendu ces fromages devront mettre en place un affichage afin d'informer les consommateurs. En aucun cas ces fromages ne doivent être consommés.

© Service de presseMinistère de la Santé (2018)

Sept enfants tombés malades

La souche détectée dans ces fromages est, en effet, plus virulente que d'habitude. Elle est responsable de diarrhées, douleurs abdominales et vomissements - dans les 10 jours suivant l'ingestion. Mais elle peut aussi provoquer des symptômes plus graves.

Sur les sept enfants tombés malades, six ont ainsi développé un syndrome hémolytique et urémique, qui peut entraîner une anémie et une insuffisance rénale aiguë.

Pour l'heure, les autorités n'ont pas déterminé la cause de cette contamination par la bactérie E. coli 026. Des enquêtes sont en cours pour obtenir la réponse. Mais le ministère de la Santé invite tout de même les consommateurs à faire preuve de prudence.

Les produits à base de lait cru "ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants", insiste un communiqué. Leur système immunitaire étant plus vulnérables, ils sont davantage exposés à des complications et à des formes sévères.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Reblochon contaminé : quatre marques visées par le rappel de produits

La rédaction vous recommande sur Amazon :