La radiothérapie : à quoi s’attendre ?

© Istock

Pour traiter le cancer, les médecins optent généralement pour l’association de différents traitements. La radiothérapie est l’une des techniques fréquemment utilisées, le plus souvent en complément d’une chirurgie ou d’une chimiothérapie (traitement médicamenteux). La « radiothérapie » est un terme qui semble connu, mais au fond de quoi s’agit-il réellement ?

PUB

En quoi consiste la radiothérapie ?

La radiothérapie est une technique de traitement de nombreux cancers. Elle consiste à envoyer des rayons capables d’irradier une tumeur et donc de détruire les cellules constituant celle-ci. Ces rayons dits « ionisants » ont la capacité d’émettre une quantité d'énergie suffisante pour transformer un atome en ion. Ils sont donc beaucoup plus puissants que les rayons X classiques, utilisés en radiologie.

La technique de radiothérapie majoritairement utilisée est la radiothérapie dite externe au cours de laquelle les rayons ionisants sont envoyés à distance vers la tumeur. Une autre technique, la curiethérapie, consiste, pour les tumeurs de petite taille, à implanter une source de rayonnement directement à l’intérieur de celle-ci pendant quelques jours.

PUB
PUB

La radiothérapie est utilisée seule ou en association avec un traitement médicamenteux et/ou une opération chirurgicale. Le protocole de radiothérapie peut être pratiqué en amont de la chirurgie pour réduire la tumeur et la rendre plus facilement opérable, ou bien après la chirurgie, afin de compléter l’intervention et d’éliminer les cellules qui n’auraient pas pu être extraites.

La première séance de radiothérapie : le repérage

Avant même de commencer une radiothérapie, la rencontre entre le patient et le médecin radiothérapeute est un moment clé du traitement. Le médecin va prendre le temps d’expliquer précisément le protocole à son patient : nombre et fréquence des séances, déroulement d’une séance, effets secondaires de la radiothérapie…

La première séance de radiothérapie est plus longue que les suivantes (il faut compter une à deux heures) car elle est consacrée au repérage de la zone à irradier et aux calculs des modalités de traitement. Pour ce faire, l’équipe soignante se base sur les examens radiologiques afin de déterminer l’emplacement exact, la taille et la forme de la tumeur. Une séance de simulation va permettre de déterminer ces paramètres. Des marquages sont ensuite placés sur la peau du patient pour une précision maximale. L’équipe médicale va également déterminer les doses de rayons à utiliser en fonction de la localisation de la tumeur, des organes présents aux alentours... Grâce aux récents progrès de la médecine, le ciblage est de plus en plus précis et permet d’épargner les tissus et organes sains situés à proximité.

Publié le 11 Mai 2015 | Mis à jour le 13 Mai 2015
Auteurs : Magalie Le Bihan, pharmacien
Source : « La radiothérapie » et « Les effets secondaires de la radiothérapie » sur le site de Ligue contre le cancer : https://www.ligue-cancer.net/article/7493_la-radiotherapie
Pr Pierre Scalliet, chef du Service de radiothérapie oncologique aux Cliniques universitaires Saint-Luc.
Voir + de sources
BRAVO, Belgian Radiation Oncology Awareness and Visibility Organization. Société canadienne du cancer. Institut national français du cancer.
La rédaction vous recommande sur Amazon :