Radiothérapie, chimiothérapie, thérapie ciblée, hormonothérapie : les traitements du cancer du sein
Sommaire

Cancer du sein : que faut-il savoir sur les thérapies ciblées ?

Les thérapies ciblées sont des médicaments anticancéreux innovants qui freinent la croissance de la tumeur en agissant spécifiquement sur des mécanismes qui permettent à la tumeur de se développer.

On améliore ainsi l’efficacité et on réduit les risques d’effets secondaires. Ils sont prescrits en fonction du profil génétique de la tumeur.

  • Le trastuzumab (Herceptin®) appartient à la famille des anticorps monoclonaux.

    Il bloque spécifiquement la protéine HER2 située à la surface des cellules du sein et impliquée dans la croissance de ces cellules.

    On bloque ainsi l'un des processus de division et de développement des cellules cancéreuses mammaires.

  • Le bévacizumab (Avastin®) fait aussi partie des anticorps monoclonaux.

    Il bloque spécifiquement le VEGF, un facteur de croissance impliqué dans la formation des vaisseaux sanguins qui alimentent les cellules cancéreuses.

  • Le lapatinib (Tyverb®) est un inhibiteur de la protéine kinase.

    Cette dernière est une enzyme présente dans certains récepteurs situés à la surface des cellules cancéreuses, comme l’HER2.

    On bloque ainsi la division et le développement des cellules cancéreuses.

Cancer du sein : que faut-il savoir sur l’hormonothérapie ?

Dans quels cas l'hormonothérapie est-elle indiquée ?

La croissance du sein normal est stimulée par les hormones fabriquées par les ovaires (estrogènes et progestérone). Si un cancer du sein se développe sous l'influence de ces hormones, il est dit « hormono-dépendant ».

Les hormones agissent sur les cellules par l'intermédiaire de récepteurs fixés à leur surface. Il est donc toujours nécessaire de rechercher la présence de ces récepteurs en cas de cancer du sein.

 

En quoi consiste l'hormonothérapie ?

L'hormonothérapie consiste à utiliser des « anti-hormones » qui bloquent les récepteurs des cellules cancéreuses, empêchant ainsi les hormones d'agir.

L'hormonothérapie est un traitement généralement bien toléré.

Chez certaines femmes prédisposées, il existe un risque de phlébite, nécessitant une surveillance accrue. Parfois, des bouffées de chaleur ou une sécheresse vaginale peuvent survenir, comme avec tout produit qui bloque l'action des estrogènes. Là encore, on dispose aujourd'hui de moyens permettant de traiter ces effets secondaires.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Cancer, Sein
Source :