Qui sont ces femmes qui souffrent d'incontinence urinaire ?

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 09 Novembre 2009 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 08 Juillet 2015 : 16h24

Quatre types de femmes souffrant d'incontinence urinaire ont été décrits.

Pour la première fois, cette classification ne repose pas sur le type d'incontinence, mais sur les conséquences de l'incontinence urinaire sur la qualité de vie.

Évidemment, le retentissement de l'incontinence sur la vie de tous les jours conditionne le traitement.

© Fotolia
PUB

Incontinence urinaire : 1er type de femmes

Ce premier type regroupe des femmes jeunes, actives et dynamiques.

Elles sont gênées par des fuites urinaires modérées, qui surviennent lorsqu'elles pratiquent des activités physiques, comme le tennis ou le jogging.

Le traitement qui semble le plus approprié à cette catégorie de femmes est la pose de bandelette, en soutien du plancher pelvien.

PUB
PUB

Incontinence urinaire : 2ème type de femmes

Il s'agit ici de femmes d'âge moyen qui sont modérément handicapées par leurs fuites urinaires.

Ce handicap, elles le supportent dans la grande majorité des cas car elles ont plutôt tendance à considérer l'incontinence urinaire comme une fatalité féminine.

C'est lorsque le trouble urinaire se majore à la ménopause qu'elles se décident à consulter pour trouver une solution.

Le traitement de première intention est ici la rééducation du périnée.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 09 Novembre 2009 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 08 Juillet 2015 : 16h24
Source : Le Quotidien du Médecin, numéro spécial du 16 octobre 2009 ; Réseau Périnice.
PUB
PUB
A lire aussi
Incontinence féminine : peut-on encore faire du sport ?Publié le 10/10/2016 - 08h21

De nombreux sports peuvent entrainer ou révéler une incontinence urinaire chez les femmes. Zumba, trail ou tout simplement jogging et gym, font partie des sports à risque, en raison des efforts répétés, des sauts et des pressions intra-abdominales qu’ils exercent. Faut-il abandonner le...

Davantage d'incontinence chez les sportivesPublié le 18/12/2009 - 00h00

Les femmes sportives qui pratiquent une activité physique régulière, soutenue ou intense, présentent plus de risque d'être atteintes d'incontinence urinaire d'effort. En fait, tous les sports qui entraînent une pression sur l'abdomen sont à risque d'incontinence urinaire d'effort. Quelles...

L'incontinence urinaire : une réalité méconnuePublié le 15/01/2001 - 00h00

L'incontinence urinaire est un handicap grave que l'on sait guérir dans la majorité des cas. Pourtant, seuls 20% des personnes concernées consultent leur médecin pour incontinence. Face aux tabous qui finissent par gouverner ce trouble, l'AAPI (Association d'Aide aux Personnes Incontinentes)...

Plus d'articles