Quels médicaments contre le pipi au lit ?

Contre l'énurésie nocturne, ou pipi au lit, il y a des solutions comportementales ou l'alarme stop-pipi, mais certains médicaments peuvent aussi aider. Ils sont de deux sortes : les anticholinergiques et la vasopressine.

PUB

Quand peut-on utiliser les médicaments contre le pipi au lit ?

Les médicaments ne sont jamais la première solution à proposer quand un enfant fait pipi au lit et que cela lui pose problème. Traditionnellement, le pédiatre essaiera d'abord de bien informer l'enfant sur sa vessie et de lui apprendre les bons réflexes pour diminuer le risque de fuites pendant la nuit. Un suivi par un kinésithérapeute peut aussi aider l'enfant à mieux prendre conscience de sa vessie et à mieux la contrôler. Ensuite, on misera sur l'alarme pipi-stop, qui réveille l'enfant à la première goutte pour lui apprendre à associer la sensation de vessie pleine avec un réveil nocturne. Mais si toutes ces méthodes échouent, les médicaments sont nécessaires. Il en existe deux catégories.

PUB
PUB

Les anticholinergiques : pour vessies trop actives

L'acétylcholine est la molécule qui donne l'ordre au muscle détrusor, qui tapisse la vessie, de se contracter pour évacuer l'urine et vider la vessie. Elle est sécrétée par le cerveau quand nous nous trouvons dans les bonnes conditions pour uriner – c'est-à-dire aux toilettes, ou sur le pot pour les jeunes enfants. Chez certains enfants, la vessie est trop petite ou trop sensible à l'acétylcholine, et elle se contracte trop souvent, ce qui entraîne le pipi au lit, voire parfois des fuites en journée. On leur donne alors des anticholinergiques, qui se fixent sur les détecteurs de l'acétylcholine et l'empêchent donc d'agir. Ainsi la vessie se contracte beaucoup moins souvent et l'enfant peut à nouveau passer des nuits au sec.

Publié le 13 Septembre 2011 | Mis à jour le 20 Septembre 2011
Auteurs : Marion Garteiser, journaliste santé
PUB