Énurésie : le syndrome du pipi au lit

Certains enfants souffrent d'énurésie, c'est-à-dire qu'ils font parfois pipi au lit à un âge où normalement ils devraient être propres. Comment prendre en charge ce trouble qui peut entraîner de lourdes répercussions psychologiques, familiales et sociales ?

PUB

L'énurésie (pipi au lit) s'améliore le plus souvent avec le temps

Entre 6 et 10% des enfants de 7 ans souffriraient d'énurésie. Dans la majorité des cas, ce trouble s'améliore avec le temps, au rythme d'environ 15% de guérisons spontanées par an entre 5 et 10 ans. Dans tous les cas, il est raisonnable de ne pas initier de traitement avant l'âge de 7 ans.

L'énurésie nocturne ou pipi au lit est un symptôme, et non une maladie, qui correspond à l'émission involontaire d'urines à un âge où l'enfant est habituellement au sec dans son lit (avant 5 ans). Il convient en première intention d'en rechercher une éventuelle cause organique qui peut être urologique, néphrologique ou neurologique.

PUB
PUB

Éducation et thérapie comportementale contre l'énurésie ou pipi au lit

Dans la négative, le traitement de l'énurésie débute par des mesures éducatives et comportementales, impliquant à la fois parents et enfants: limitation de la boisson en fin de journée, suppression des couches, gestion des draps mouillés avec les parents, calendrier des nuits sèches, etc. Il convient aussi de considérer l'impact psychologique, familial et social de l'énurésie sur l'enfant et la famille.

En cas d'inefficacité, on peut recourir aux systèmes d'alarme type "pipi-stop": toute émission involontaire d'urines déclenche un signal que l'enfant doit lui-même éteindre. Cette thérapie comportementale du pipi au lit repose sur l'anticipation et la prise de conscience du besoin.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 11 Septembre 2006 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 28 Octobre 2011 : 16h14
Source : Mise au point de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), 19 janvier 2006.
PUB