Quelles sont les habitudes et les comportements des ados ?
Publié le 29 Décembre 2008 à 1h00 par Rédaction E-sante.fr
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Habitudes de vie des adolescents


Les résultats de l'enquête dénommée Diese (Dispositif informationnel sur les environnements de santé des élèves), qui a été menée par la Caisse primaire d'Assurance maladie et l'Académie de Paris, livrent un tableau des habitudes de vie des adolescents.

8.000 élèves parisiens issus de 22 collèges (20% des effectifs des collèges publics parisiens) ont rempli un questionnaire anonyme au cours de l'année 2007-2008.

Cette enquête révèle que 82% des collégiens de classe de 3e (14-15 ans) se couchent passé 22 heures la veille d'un jour de classe (et 25% après minuit). Ce phénomène est observé dès la 6e (11-12 ans) chez 25% des filles et 38% des garçons. Parallèlement, ils passent de plus en plus de temps devant des écrans, particulièrement devant l'ordinateur et la télévision : en 3e, 45% des filles et 55% des garçons y passent plus de 3 heures par jour en moyenne.

Résultat, les jeunes présentent un déficit de sommeil, ils sont fatigués et moins assidus en cours…

Alcool et tabac, les filles dépassent les garçons ?


Quant à la consommation de produits psycho-actifs, ' les filles ont rejoint les garçons, voire les ont dépassés '. Concernant l'alcool, la consommation commence de plus en plus tôt et qui va croissant. Elle augmente fortement de la 6e à la 3e, passant de 4 à 33% chez les filles et de 9 à 30% chez les garçons. La consommation de tabac est également à la hausse, passant de 1 à 17% chez les filles et de 2 à 11% chez les garçons. Enfin, 10% des collégiens avouent avoir goûté au cannabis.

L'estime de soi est bonne


Parmi les autres révélations de cette enquête, citons une estime de soi en progression. Globalement, les ados s'estiment assez bien dans leur peau, avec une image positive d'eux-mêmes.

En revanche, on remarque que dès la 5e, les jeunes ont plutôt tendance à négliger leur alimentation (notamment le petit-déjeuner) et à pratiquer trop peu régulièrement une activité physique. Des habitudes qui risquent d'être difficiles à corriger par la suite…

Enfin, en 3e, les ados sexuellement actifs ne sont pas assez nombreux à se protéger par le préservatif. Parmi eux, 41 % ont déclaré ne pas s'être protégés lors de leur dernier rapport sexuel, ce qui évoque un manque d'attention portée aux autres.

Source : Enquête Diese, Caisse d'Assurance maladie et Académie de Paris, décembre 2008.