Quelles nouveautés pour le calendrier vaccinal 2009 ?

Les nouveautés du calendrier vaccinal portent sur les vaccinations contre l'hépatite A, l'hépatite B, les infections à papillomavirus et à pneumocoques. Le calendrier comporte également une note spécifique concernant la rougeole. Enfin, une innovation, avec une nouvelle présentation du calendrier, plus lisible.
PUB

Vaccination contre l'hépatite A

La vaccination contre l'hépatite A est recommandée pour certaines populations particulières à risque. Le nouveau calendrier étend la recommandation vaccinale aux enfants originaires des pays de haute endémicité et susceptibles d'y séjourner, ainsi qu'à toute personne ayant un cas d'hépatite A dans son entourage familial ou dans une communauté de vie en situation d'hygiène précaire.

En pratique, la vaccination contre l'hépatite A est recommandée à partir de l'âge de 1 an (une injection ou deux, selon l'âge, et un rappel 6 mois à 12 mois plus tard) en cas de risques particuliers :

PUB
PUB

  • Jeunes séjournant dans des structures collectives pour l'enfance et la jeunesse handicapées.

  • Enfants atteints de mucoviscidose ou d'une maladie chronique du foie.

  • Enfants des familles dont l'un au moins des membres est originaire d'un pays de haute endémicité et susceptibles d'y séjourner.

  • Sujets dans l'entourage familial d'un patient atteint d'hépatite A.

  • Homosexuels masculins.

  • Professionnels exposés à un risque de contamination.

Vaccination contre l'hépatite B

La couverture vaccinale contre l'hépatite B est préoccupante. Pour l'améliorer, deux nouvelles mesures ont été prises : le prolongement de l'âge du rattrapage jusqu'à l'âge de 15 ans révolus (contre 13 ans auparavant), avec la possibilité d'utiliser un schéma vaccinal simplifié à deux doses espacées de 6 mois (contre 3 doses auparavant : J0, J 1 mois et J 5 à 12 mois).

En pratique, la vaccination contre l'hépatite B est recommandée à :

  • Tous les nourrissons, avec un schéma vaccinal à 3 doses : première injection à l'âge de 2 mois, deuxième injection à 3 mois et troisième injection à 16-18 mois.

  • Tout enfant ou adolescent âgé de moins de 16 ans, non antérieurement vacciné, avec un schéma vaccinal simplifié à deux doses (espacées de 6 mois).

  • Toute personne présentant un risque élevé d'exposition à ce virus.

Publié le 11 Mai 2009
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Bulletin épidémiologique hebdomadaire, n°16-17, 20 avril 2009.