Quelle activité sportive contre l'hypertension ?

Le sport est doublement bénéfique vis-à-vis de l'hypertension. Non seulement, il prévient l'hypertension mais il fait également partie intégrante du traitement de l'hypertension. Quel type de sport choisir et pourquoi ? A quelle intensité ? Avec quelle régularité ?
Publicité

Contre l'hypertension : privilégier les activités d'endurance

Les activités sportives qui préviennent et qui diminuent l'hypertension sont celles dites d'endurance, pratiquées à intensité modérée : la marche, le footing, le vélo, le ski de fond, et en salle, toutes activités de cardiotraining, comme le rameur ou le simulateur de ski de fond.

Pourquoi et comment le sport améliore la tension artérielle ?

Pourquoi les activités d'endurance à intensité modérée améliorent-elles la tension artérielle ? Parce que les activités d'endurance sollicitent une volumineuse masse musculaire et notamment celle des membres inférieurs. Par ailleurs, la masse musculaire mobilisée à chaque mouvement, à chaque foulée, à chaque pédalage, suit un rythme rapide, entraînant une alternance de contractions légères et de relâchements. Pour réaliser ce processus, les muscles pompent le sang activement, l'aspirent, ce qui fait que le cŒur n'a plus besoin de fournir beaucoup d'effort pour propulser le sang. C'est ainsi qu'au cours de ce type d'exercices, la tension s'élève peu. Et au repos aussi, le cŒur et les vaisseaux s'habituent à travailler à un régime de pression inférieur. C'est ainsi qu'un athlète d'endurance présente une fréquence cardiaque au repos plus basse qu'un sédentaire. Au final, les activités sportives bénéfiques contre l'hypertension sont bien celles qui mobilisent un grand volume musculaire et encore plus particulièrement celles qui sollicitent simultanément les membres supérieurs et les membres inférieurs, comme la natation, le ski de fond, l'aviron ou le cardiotraining.Attention, la fréquence et la force du mouvement sont deux éléments très importants. A titre d'exemple, pédaler lentement contre une force importante tend plutôt à favoriser l'hypertension. Les contractions puissantes et prolongées, du type de celles produites en faisant de la musculation, sont à éviter. L'objectif se situe à l'opposé : effectuer des contractions moins puissantes et plus fréquentes. De cette facon, l'alternance contraction/relâchement est plus rapide, ce qui optimise le pompage du sang par les muscles et diminue la pression artérielle. Alors sur votre vélo, réduisez la charge et pédalez plus vite. Sur le terrain, les débutants ou les personnes âgées choisiront un vélo équipé d'un triple plateau ou un VTT de loisirs afin de pouvoir mouliner rapidement sans forcer.

Publicité
Publicité
 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 15 Septembre 2008 : 02h00
Source : " Le sport est-il bon pour la santé ", Dr Stéphane Cascua, Editions Odile Jacob.