Que manger pour bien vieillir ?

Hélas, hélas, même si Saint Botox le dissimule pendant un temps, nul n'échappe au vieillissement ! Avec son cortège de douleurs et maladies diverses et variées qui empêchent souvent de bien vieillir.

L’influence de l'alimentation sur notre santé est indiscutable.  Alors, que faut-il manger pour vieillir en bonne santé ? Existe-t-il des aliments qui font des centenaires gambadants ?

Publicité

Fruits et légumes : anti-cancers et maladies cardiovasculaires

"Que la nourriture soit ton seul médicament". Ce précepte bien connu est d'Hippocrate, ce médecin et philosophe grec (né en 460 avant J.-C. et mort en 370 avant J.-C.), considéré comme le père de la médecine.

Il fut aussi en quelque sorte le père de la diététique car Il conseillait déjà une alimentation riche en fruits et en légumes. Comme il a vécu jusqu'à l'âge de 90 ans, on peut logiquement en déduire qu'il avait mis ses préceptes en pratique.

Préceptes qui sont maintenant largement vérifiés. On croule sous les études qui démontrent qu'une alimentation où les légumes et les fruits sont en bonne place à chaque repas est un grand facteur de protection contre les maladies cardiovasculaires et les cancers. Or, plus on avance en âge, plus on a de (mal) chance d'être victime d'une de ces maladies. Autant s'en protéger le plus tôt possible !

Publicité
Publicité

Fruits et légumes en pratique

La recommandation actuelle est de cinq portions de fruits et de légumes par jour. Ce qui équivaut, grosso modo, à 300 g de fruits et 400 à 500 g de légumes.

Une grosse pomme ou une belle orange pèsent facilement 250 g, une poire presque autant, une douzaine de fraises ou une poignée de cerises, c'est 150 g.

Il suffit donc de terminer chaque repas avec une portion de fruits. Et/ou d'en consommer dans la matinée ou dans l'après-midi en collation.

Quant aux légumes, la solution la plus pratique, la plus sûre, est de manger de la soupe ! Chaudes en hiver, froides en été, les recettes ne manquent pas. Il est vraiment impossible de s'en lasser tant la diversité des légumes est magnifique tout au long des saisons. Ce qui vaut le coup d'en préparer de plus grandes quantités et de les congeler. Sinon, les légumes surgelés nature gagnent du temps sans perdre pour autant leurs qualités nutritionnelles.

La soupe assure une bonne partie du quota de légumes mais n'empêche pas d’en cuisiner qui garniront un poisson ou une viande ou une volaille, de démarrer un repas avec des crudités, d'accompagner le fromage d'une salade verte.

 
Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 30 Mars 2012 : 12h57
Mis à jour le Mardi 03 Mai 2016 : 16h52
Source :  
. Willcox JK, Ash SL, Catignani GL. Antioxidants and prevention of chronic disease. Crit Rev Food Sci Nutr 2004;44(4):275-95.
8. Owen RW, Haubner R, et al. Olives and olive oil in cancer prevention. Eur J Cancer Prev 2004 August;13(4):319-26.
. Owen RW, Haubner R, et al. Isolation, structure elucidation and antioxidant potential of the major phenolic and flavonoid compounds in brined olive drupes. Food Chem Toxicol 2003 May;41(5):703-17.
. Bianchini F, Vainio H. Allium vegetables and organosulfur compounds: do they help prevent cancer?Environ Health Perspect 2001 September;109(9):893-902.

. Khanum F, Anilakumar KR, Viswanathan KR. Anticarcinogenic properties of garlic: a review. Crit Rev Food Sci Nutr 2004;44(6):479-88.
.  Lymphoid tissue genesis induced by commensals through NOD1 regulates intestinal homeostasis, Nature, publié en ligne le 5 novembre 2008.
. Gillette-Guyonnet S, Abellan Van Kan G, Andrieu S, Barberger Gateau P, Berr C, Bonnefoy M, Dartigues JF, de Groot L, Ferry M, Galan P, Hercberg S, Jeandel C, Morris MC, Nourhashemi F, Payette H, Poulain JP, Portet F, Roussel AM, Ritz P, Rolland Y, Vellas B.IANA task force on nutrition and cognitive decline with aging. J Nutr Health Aging. 2007 ;11, 2:132-152
. Van de Rest O, Geleijnse JM, Kok FJ, van Staveren WA, Hoefnagels WH, Beekman AT, et al. Effect of fish-oil supplementation on mental well-being in older subjects: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Am J Clin Nutr. 2008 Sep;88(3): 706-13.
. Tan Z, Harris W, Beiser A, et al. Red blood cell omega-3 fatty acid levels and markers of accelerated brain aging.Neurology, 2012; 78 (9): 658 DOI:10.1212/WNL.0b013e318249f6a9)
Simopoulos AP : Omega-3 fatty acids in inflammation and autoimmune diseases. J Am Coll Nutr 2002, 21(6) : 495-505.
. Park Y. et coll., Dietary Fiber Intake and Mortality in the NIH-AARP Diet and Health Stud, Arch. Intern. Med., Published online February 14, 2011.
. Nutr Metab Cardiovasc Dis. 2003 Apr ;13(2):100-3.Resveratrol and non-ethanolic components of wine in experimental cardiology.de Lorgeril M,. Cardiovasc Res. 2002 Jun ;54(3):503-15
. Mediterranean diet and the French paradox : two distinct biogeographic concepts for one consolidated scientific theory on the role of nutrition in coronary heart disease.de Lorgeril M, Salen.
. Chemistry Central Journal 2011, 5:5doi:10.1186/1752-153X-5-5 « Cacao seeds are a "Super Fruit": A comparative analysis of various fruit powders and products.
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :