Que faire contre la cystite ?

© Istock

Entre 40 et 50% des femmes souffriront d'une cystite dans leur vie, tandis que 20 à 30% d'entre elles feront des récidives de cystite. Heureusement, les traitements de la cystite peuvent leur venir en aide, tout comme le respect de certains conseils d'hygiène.

PUB

Les cystites sont des infections urinaires très fréquentes

Une femme sur trois aura une cystite avant l'âge de 24 ans.

Il faut dire que la cystite est souvent contractée pour la première fois lors des premiers rapports sexuels et se traduit par des brûlures mictionnelles. L'examen qui s'impose est le test par bandelette urinaire, mettant en évidence la présence de bactéries de type Escherichia coli.

Le traitement de la cystite est antibiotique et très court (une seule prise, voire 3). Malheureusement, 20 à 30% des cystites récidivent. Jusqu'à 3 récidives decystitepar an, le traitement est antibiotique comme décrit ci-dessus mais accompagné de conseils d'hygiène (voir ci-après).

PUB
PUB

Quand les cystites récidivent...

En revanche, au-delà de 4 cystites par an, on parle de forme récidivante.

Il est alors nécessaire d'évaluer l'impact sur la qualité de vie, de procéder à un examen gynécologique à la recherche d'anomalies et d'infections génitales. L'examen ECBU (examen cytobactériologique des urines) s'impose à la recherche de différents germes.

Si ces explorations ne permettent pas d'identifier un problème, on recourt à un traitement antibiotique préventif au long cours, de 6 mois à 1 an.Toutefois attention, le risque de réinfection est important dans l'année qui suit l'arrêt du traitement.

En cas de sécheresse vaginale, on prescrit des ovules ou un gel à base d'estrogènes. Le jus de canneberge (3 verres par jour) est très intéressant pour prévenir les cystitesrécidivantes car ce fruit empêche Escherichia coli de se fixer sur les parois de la vessie et diminue ainsi de moitié la fréquence des récidives decystite.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 13 Mai 2008 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 07 Avril 2016 : 18h08
Source : Impact médecine, 6 mars 2008.