Qu'appelle-t-on le diabète de type 3 ?

© Istock

Les patients atteints d’Alzheimer seraient victimes d’une baisse d’insuline au niveau du cerveau. S’agit-il d’un diabète de type 3 ? On fait le point sur la définition du diabète et sur les différents types qui existent.

Publicité

Définition du diabète

Le diabète correspond à une augmentation anormale du taux de sucre dans le sang. On parle d’hyperglycémie chronique. En effet, il s’agit d’un trouble de l’assimilation et de l’utilisation des sucres apportés à notre organisme via l’alimentation.

Les deux grandes sortes de diabète

Le diabète de type 1 (insulinodépendant) est une maladie auto-immune due à une défaillance du système immunitaire qui ne reconnaît plus les cellules productrices d’insuline et qui les détruit. Le glucose n’est plus en capacité de rentrer dans ces cellules pour y jouer son rôle énergétique et se voit forcé de retourner dans le sang. Le diabète de type 2 n’est pas insulinodépendant. Il peut faire suite soit à une production excessive d’insuline par rapport au taux de glucose, soit l’insuline présente un défaut d’action et ne parvient pas à jouer son rôle régulateur. Manque d’activité physique, surpoids et prédispositions génétiques sont des facteurs favorisant la survenue d’un diabète de type 2.

Publicité
Publicité

Un diabète de type 3

Le pancréas ne serait pas le seul organe à produire de l’insuline. Le cerveau fabriquerait lui aussi cette hormone, mais en toute petite quantité et sans influence sur la glycémie, contrairement aux diabètes de types 1 et 2. Il aurait été observé que les cellules neuronales des patients atteints d’Alzheimer n’utiliseraient pas correctement le glucose mis à leur disposition. Perte de mémoire et perte d’insuline au niveau du cerveau chez les personnes atteintes d’Alzheimer seraient liées.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 23 Juillet 2018 : 17h02
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :