Quand entreprendre une psychanalyse ?

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 04 Mars 2013 : 10h00
Mis à jour le Lundi 04 Mars 2013 : 13h34

Une psychanalyse est un long processus de travail sur soi.

S’analyser pour mieux se comprendre, prendre conscience des rouages qui nous font penser, agir, éprouver… pour gagner en liberté.

Mais qu’est-ce qui peut décider à commencer une psychanalyse ?

© Istock
PUB

Commencer une psychanalyse, les obstacles à lever

Une psychanalyse, c’est long (entre 3 et 30 ans), c’est impliquant en temps (2 à 3 séances par semaine) et en coût (c’est cher !).

Et en plus, une psychanalyse, cela peut bouleverser la vie en profondeur.

Pour entreprendre une psychanalyse, il faut accepter ces éléments et être prêt(e) à les assumer.

PUB
PUB

La souffrance qui pousse à changer

Pour accepter l’investissement que représente une psychanalyse, en général, il existe au départ une souffrance intense et profonde.

On se dit : « Je ne peux pas continuer à vivre ainsi »… et l’on fait passer ce désir d’évolution, de changement, de connaissance de soi avant les difficultés représentées par la psychanalyse.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 04 Mars 2013 : 10h00
Mis à jour le Lundi 04 Mars 2013 : 13h34
Source : Merci au Dr Jean Sandretto médecin psychiatre et psychanalyste pour sa participation
PUB
PUB
A lire aussi
Le silence du psy : une angoisse nécessaire ? Publié le 17/07/2006 - 00h00

Lors d'une psychanalyse, lorsque vous êtes allongé sur le divan, le psychanalyste fait preuve d'un tel silence qu'il peut paraître déroutant, voire angoissant. Pourquoi un tel mutisme ? Le silence du psychanalyste est-il indispensable à la thérapie ? Qu'en est-il en psychothérapie analytique...

Plus d'articles