Purple drank, nouveau cocktail à base de... sirop contre la toux !

Purpledrank est le nom du nouveau cocktail à la mode utilisé par les ados pour se défoncer. Or la consommation de ce type de boisson dont les principaux ingrédients sont disponibles en pharmacie sans ordonnance comme par exemple du sirop contre la toux, peut se révéler très dangereuse…

Publicité

Sirop contre la toux (codéine) et autres ingrédients disponibles en pharmacie

Le phénomène est très inquiétant. Il est particulièrement facile de trouver sur internet, via les forums ou des tutoriels sur Youtube, la recette de ce nouveau cocktail venu des États-Unis. Il se compose de sirop contre la toux (dont la molécule de base, la codéine, entraîne un effet déstressant et hallucinogène à haute dose) et d’antihistaminiques, médicament antiallergique contenant de la prométhazine pour limiter les effets secondaires de la codéine de type nausées.

Publicité
Publicité

Ces deux ingrédients sont extrêmement faciles à trouver puisqu’ils sont en vente libre en pharmacie. Il suffit ensuite d’ajouter du soda et des glaçons. Ce cocktail peut être agrémenté de cannabis et d’alcool pour des effets encore plus intenses et prolongés, et donc toujours plus dévastateurs.

Purple drank, des cocktails dangereux

L'Ordre national des pharmaciens vient de mettre en garde les pharmaciens face à des ados en apparente bonne santé qui souhaiteraient acheter des quantités déraisonnables de sirop contre la toux ou d’antihistaminiques. En effet, le purple drank s’accompagne de risques pour la santé. À très forte concentration, la codéine ou équivalent (dextrométhorphane) peut s’avérer mortelle. Avant cet extrême : vomissements, troubles de l’élocution, convulsions, anxiété, confusion, somnolence sont autant d’effets secondaires susceptibles d’augmenter le risque d’accident.

Il faut mettre en garde les ados contre ce type de boisson.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 19 Mai 2015 : 09h26
Mis à jour le Mardi 19 Mai 2015 : 15h25
Source : Ordre national des pharmaciens, www.ordre.pharmacien.fr, mai 2015.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés