Psychiatre, psychologue, psychanalyste : qui consulte ?
Sommaire

Qui consultent les psychologues ?

Les psychologues reçoivent davantage de jeunes, soit les trois quarts des moins de 20 ans qui consultent en santé mentale (229.000 jeunes). Un sur cinq débute les consultations dès l'âge de la maternelle. À côté de la détresse psychologique, on retrouve souvent un autre trouble de santé non psychique (maladie, hospitalisation, consultation spécialisée). Les consultations pour difficultés scolaires sont aussi assez fréquentes.

Les psychologues sont également largement consultés par des adultes (234.000), principalement des femmes (deux consultants adultes sur trois), célibataires ou divorcées, de niveau scolaire supérieur à la moyenne nationale, mais ayant une vie professionnelle perturbée (chômage, arrêt de travail pour raison de santé). Ces adultes déclarent un état de santé moyen ou mauvais et des activités courantes limitées. Ils consultent aussi plus souvent les médecins généralistes et les autres spécialistes.

Qui consultent les psychanalystes ?

Un total de 241.000 personnes ont consulté un psychanalyste durant l'étude. La définition de la psychanalyse semble cependant très large dans l'esprit du public. Par exemple, deux sur trois n'ont consulté qu'une seule fois en deux mois, malgré les rendez-vous réguliers qu'impliquent une cure psychanalytique et la psychothérapie d'inspiration psychanalytique.

Parmi les motivations, on retrouve la détresse psychologique et l'absence de vie de couple, mais très peu les problèmes professionnels. Beaucoup ont fait des études supérieures et quatre personnes sur dix déclarent un état de santé moyen.

A noter aussi que 14% des consultants ont moins de 20 ans et 5% plus de 60 ans.

On constate clairement que les consultations spécialisées en santé mentale sont fréquentes, soulignant l'importance de la détresse psychologique, particulièrement chez les femmes et chez les célibataires, mais aussi chez des enfants très jeunes.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), Etudes et résultats n°533, novembre 2006.