Psoriasis : la solution ne passe pas toujours par les médicaments !
Publié le 27 Janvier 2014 à 9h00 par Marion Garteiser, journaliste santé

Ingrid, comment viviez-vous votre psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie de la peau chronique, non contagieuse, auto-immune et génétique. Dans le monde, elle touche près de 125 millions de personnes.Le psoriasis a un impact sur la vie entière. J’étais atteinte aux jambes, à l’abdomen, au cuir chevelu et aux oreilles, donc je me sentais très handicapée.

Je faisais tout pour cacher les lésions, je ne mettais jamais de jupe… Le regard des autres est très difficile à vivre. Même sans intention négative, les yeux sont toujours attirés par ce qui est inhabituel, et cela fait très mal d’être observée comme cela.

Qu’est-ce qui vous a permis de trouver la solution qui vous convenait ?

C’est un atelier de suivi global du psoriasis, effectué en groupe.

Il est tenu et animé par une dermatologue, donc tout le monde a accès aux traitements appropriés pour le psoriasis, mais cela va plus loin. Nous avons aussi eu accès à des séances de massage pour retrouver un contact positif avec notre corps, et surtout à un suivi par une psychologue.

En effet, ce que j’ai appris lors de cet atelier, c’est que le psoriasis est le résultat de nombreux facteurs. Je l’ai vaincu, pas seulement grâce à un nouveau traitement qui a été mis en place par ma dermatologue, mais aussi en apprenant à mieux gérer mes émotions et à m’exprimer au bon moment, en améliorant mon régime alimentaire, etc.

C’est donc toute votre vie qui a changé ?

Oui, les effets de l’atelier vont bien au-delà du psoriasis lui-même.

Je m’habille et je me conduis différemment, parce qu’avant je me mettais toujours en scène pour tenter de cacher mes lésions. Maintenant, même les endroits de mon corps qui portent encore les traces du psoriasis sont dévoilées, et cela me fait du bien.

L’amélioration de mon régime alimentaire a aidé à faire disparaître le psoriasis

et j’ai perdu 12 kilos en prime.

Quant aux outils de gestion du stress et des émotions, ils m’ont aussi permis de m’améliorer dans mon métier.

Quel impact le psoriasis a-t-il sur votre vie aujourd’hui ?

Un impact très faible, ce qui me rend bien sûr très heureuse ! Mes lésions ont pratiquement disparu. J’ai un traitement immuno-modulateur, mais je suis à la dose la plus basse et je suis sûre un jour de parvenir à m’en passer. J’ai enfin pu laisser tomber toutes les crèmes que je devais utiliser et qui, même si elles étaient partiellement efficaces, me rendaient la vie très difficile.

Par contre, je fais d’autres efforts : quand je sens que le stress commence à monter, je trouve une solution pour baisser la pression ; je fais attention à mon alimentation, en limitant les excès de sucre et de matière grasse. Et j’hydrate ma peau au moins deux fois par jour.

Ingrid a suivi le programme Peau, Vie et Mieux-Etre de la Clinique Notre-Dame de Grâce de Gosselies en Belgique.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Témoignage d’Ingrid D. atteinte de Psoriasis. Propos recueillis par Marion Garteiser pour E-santé.
La rédaction vous recommande sur Amazon :