Prothèses mammaires PIP : renforcement des recommandations

© getty

Face à un 2edécès par cancer du sein d’une femme porteuse d’implants mammaires défectueux de la marque PIP, les autorités renforcent leurs recommandations.

Publicité

Implants mammaires PIP : renforcement des recommandations

Début novembre, une femme ayant porté durant des années des prothèses mammaires PIP est décédée d’un lymphome. Aujourd’hui, un 2e décès a été déclaré. Il s’agit d’une femme qui portait elle aussi des implants mammaires PIP depuis des années. Elle est décédée un mois tard d’un adénocarcinome du sein.

Les autorités sanitaires ont décidé de renforcer les recommandations à destination des 30.000 femmes porteuses de ces implants mammaires (soit 6% des femmes ayant des implantsmammaires en silicone) :

Publicité
Publicité
  • Les patientes porteuses de prothèses PIP doivent bénéficier systématiquement d’un examen clinique et des examens radiologiques appropriés.
  • Toute rupture, suspicion de rupture ou de suintement d’une prothèse doit conduire à son retrait, ainsi qu’à celle de la seconde prothèse.
  • Un retrait préventif de cette prothèse même sans signe clinique de détérioration de l’implant doit être discuté avec les femmes concernées.

Rappelons que suite à des signalements de ruptures ou de suintements prématurés des implants de la marque PIP, une enquête a été menée, montrant que le gel à base de silicone utilisé pour remplir les prothèses n’était pas conforme. C’est ainsi qu’en mars 2010, les autorités ont décidé de retirer du marché toutes les prothèses mammaires de la marque PIP.

Un numéro a été mis en place par les autorités sanitaires pour répondre à toutes les questions sur ce sujet : 0800 636 636 (du lundi au samedi de 9h00 à 19h00).

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 09 Décembre 2011 : 11h24
Mis à jour le Mardi 13 Décembre 2011 : 10h11
Source : Communiqué de presse de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), 8 décembre 2011.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés