Prostate : 3 symptômes d'alerte

© Istock
Le cancer de la prostate et, en amont, l’adénome de la prostate concernent un grand nombre d’hommes de plus de 50 ans. Pourtant, ces troubles de la prostate sont souvent diagnostiqués tardivement. Alors quels sont les signes qui doivent retenir votre attention et vous alerter ?
PUB

Les difficultés à uriner en cas de problème de prostate

En cas de problème de prostate tel qu’un adénome ou un cancer prostatique, des difficultés urinaires peuvent apparaître. En effet, un gonflement de la prostate va comprimer l’urètre (le canal qui traverse la prostate et dans lequel circule l’urine avant d’être éliminée), de sorte qu’il sera plus difficile d’uriner. Concrètement, le jet urinaire est faible et il a tendance à s’interrompre alors que l’urine n’a pas encore été complètement évacuée de la vessie. De même, des envies d’uriner anormalement fréquentes doivent amener à consulter un médecin.

PUB

Sang dans les urines et prostate

Il est également possible de retrouver du sang dans les urines en cas de trouble prostatique. Ce type de symptômes peut traduire aussi bien un adénome prostatique ou une infection urinaire qu’un cancer de la vessie, du rein ou de la prostate. Des examens complémentaires sont nécessaires pour en déterminer l’origine et mettre en place le traitement adapté.

PUB

Perte de poids et d’appétit, un signe de cancer?

Un des symptômes majeurs du cancer est une perte anormale de poids et d’appétit. Ce signe ne s’observe toutefois que lorsque le cancer a atteint un stade avancé. Ainsi, tous les symptômes généraux tels que des douleurs osseuses, une perte de poids ou d’appétit, une fatigue, etc. doivent alerter car ils peuvent traduire un cancer généralisé de la prostate.

Publié le 24 Septembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :