Pourquoi la Saint-Valentin ?

Publié le 10 Février 2014 | Mis à jour le 10 Février 2014
Auteurs : Paule Neyrat, Diététicienne
© Istock

Cela reste un mystère !

Cette fête à l’origine païenne a été d’abord récupérée par l’Église catholique romaine puis par le marketing dans le monde entier.

Petit tour d’horizon de cette fête de l’amour pas toujours romantique.


PUB

Dans la Grèce antique, on fêtait au milieu du mois de février, le mariage de Zeus, le Dieu suprême, et de Héra qui était …sa sœur (ça se faisait sans problème dans la mytholigie grecque !). Celle-ci était la déesse du mariage et de la fécondité : le crac-crac était à l’horizon.

Chez les Romains, le 15 février, se déroulaient les Lupercales, la fête de Lupercus, le dieu de la fécondité. Elles se terminaient par un banquet où étaient tirés au sort l’assortiment d’une jeune fille et d’un jeune garçon qui ne faisaient pas que manger. C’est le très actif Pape Gélase 1er (celui qui s’était aussi occupé de la Chandeleur) qui, en 498, a sanctifié trois martyrs qui s’appelaient tous Valentin et décidé que leur fête serait le 14 février. Est-ce pour contrecarrer ces Lupercales devenues une fête des célibataires filles à la recherche d’un mec, et bien trop licencieuses pour l’Église catholique romaine ? On n’en sait trop rien.

PUB
PUB

La Saint Valentin s’est mise vraiment à exister au Moyen Âge et en Angleterre : on formait des couples au hasard, en les tirant au sort : le Valentin et la Valentine devaient s’offrir des mots doux, des cadeaux et … plus si affinités !

Ce « valentinage » est ensuite arrivé en France et en 1496, la Saint Valentin est devenue officiellement la fête des amoureux.

Elle a aussi gagné le monde anglo-saxon et, au 20ème siècle, la presque totalité de la planète devenant une fête essentiellement commerciale !

En Chine, depuis les années 80, elle fait un tabac et a presque détrôné la fête rituelle des amoureux, appelée Qixi et qui se déroule en juillet.

Paule

Soumis par la Rédaction le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés