Pourquoi manger du fromage avant de dormir est bon pour la santé

© Adobe Stock

Si vous avez envie d'un en-cas avant de dormir, pensez au fromage frais. Des chercheurs démontrent que la consommation de protéines juste avant le coucher a un effet positif sur la qualité musculaire, le métabolisme et la santé en général.

PUB

Oubliez votre carré de chocolat avant le coucher. Optez plutôt pour du salé... comme par exemple du fromage frais. Des chercheurs américains de l'Université de Floride montrent dans une nouvelle étude que manger une collation riche en protéines aide à réparer et régénérer les muscles et l'état de santé en général.

Le PrMichael Ormsbee, spécialisé en nutrition, etSamantha Leyh, ancienne étudiante diplômée de l'Université de Floride, ont sélectionné des femmes actives âgées d'une vingtaine d'années et leur ont demandé de manger des échantillons de fromage cottage 30 à 60 minutes avant le coucher. Le but était de voir si cet aliment pouvait avoir un impact sur leur métabolisme et la récupération musculaire."Jusqu'à présent, nous avions supposé que les aliments entiers agissaient de la même manière que les protéines supplémentaires (prises sous forme de poudres protéinés ou de gélules par exemple, ndlr) mais nous n'avions aucune preuve concrète", a déclaré le Pr Ormsbee. C'est chose faite. Ils ont pu observer que la consommation de fromage frais ou "cottage" avait un effet positif sur la qualité musculaire, le métabolisme et la santé. "Les aliments entiers fonctionnent aussi bien que la supplémentation en protéines et donnent aux gens des options de nutrition qui vont au-delà des poudres protéinées" s'est réjoui le chercheur. Avecson équipe de recherche, il va continuer de mener des études à plus long terme pour en savoir plus sur les choix alimentaires optimaux avant le coucher.

PUB
PUB

Où trouver le plus de protéines ?

Les protéines se trouvent dans tous les aliments sauf dans les huiles et le sucre qui en sont totalement dépourvus.Mais ces protéines sont très inégalement réparties :

  • les viandes, les poissons, les oeufs, les produits laitiers en sont les plus riches ;
  • les céréales, les pommes de terre et les légumes secs en contiennent moyennement ;
  • les légumes frais et les fruits en sont pauvres.

Les protéines d'origine animale.Valeurs moyennes dans 100 g d'aliments :

  • Viandes, volailles, abats, charcuteries, poissons, coquillages et crustacés : 15 à 24 g
  • Fromages fermentés : 15 à 30 g
  • Oeuf : 13 g
  • Yaourts et fromages frais : 5 à 8 g
  • Lait : 3,5 g

Ces protéines d'origine animale contiennent tous les Acides Aminés Indispensables. On ne doit pas oublier que beaucoup de ces aliments contiennent aussi des lipides, des acides gras saturés et du cholestérol.

Les protéines d'origine végétale.

  • Fruits secs : 10 à 15 g
  • Pains, biscottes et croustillants : 7 g à 10 g
  • Céréales, (pâtes, riz, semoule, etc) et légumes secs : 2 à 5 g (après cuisson)
  • Légumes frais : 1 à 3 g
  • Fruits frais : moins de 1 g

Ces protéines d'origine végétale sont déficientes en certains Acides Aminés Indispensables. Mais ces aliments ne contiennent pas de lipides, ni de cholestérol.

Les conclusions des chercheurs ont été publiées dans le British Journal of Nutrition.

Publié par Camille Barault, journaliste santé le Vendredi 26 Octobre 2018 : 11h27
PUB
PUB

Contenus sponsorisés