Pourquoi la grippe peut-elle être associée à un mal de gorge ?

© Istock
Vous ne vous sentez pas dans votre assiette depuis quelques jours et votre gorge vous fait souffrir ? Et si c’était la grippe ? Le mal de gorge est en effet un des premiers symptômes de l’état grippal qu’il convient de prendre en charge dès son apparition.
PUB

Mal de gorge, un des premiers symptômes de la grippe

La grippe est une infection virale très contagieuse qui bat son plein en période hivernale. Ses symptômes sont facilement identifiables: fièvre élevée, maux de tête, toux sèche, grande fatigue, courbatures intenses et diffuses... Précisons toutefois que des maux de gorge intenses sont les signes précurseurs de la grippe saisonnière puisque le virus entraîne la destruction des cellules respiratoires et met à nu les tissus de la gorge. Certaines règles d'hygiène permettent de réduire les risques de transmission, comme se laver les mains régulièrement et rester au lit durant la période de contagion.

PUB
PUB

État grippal: traiter les maux de gorge dès leur apparition

Les antibiotiques sont sans effet dans le cadre d’une grippe puisqu’il s’agit d’un virus. Un vaccin est cependant disponible contre la grippe saisonnière mais on y fait encore très peu appel aujourd’hui, hormis les sujets présentant des facteurs de risques, comme les personnes âgées. Il n’existe pas de traitement spécifique, on va donc plutôt chercher à soulager les symptômes un par un. L’administration de paracétamol permet de soulager fièvre, douleurs et courbatures, tandis que des infusions d’eau chaude agrémentée de miel et de citron adoucissent et purifient la gorge. Comme pour chaque infection provoquant de la fièvre, on rappelle qu’il est primordial de beaucoup boire afin de prévenir tout risque de déshydratation.

Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 05 Avril 2018 : 10h31
La rédaction vous recommande sur Amazon :