Pour votre confort sexuel et pour la santé de votre vulve, votre vagin doit rester acide

Le vagin est acide, nettement plus que le reste de notre corps. Son pH tourne autour de 4,5. Cette acidité sert à le protéger contre les microbes et à conserver sa flore en bonne santé. En effet, étant une cavité ouverte vers l'extérieur, cet espace chaud et humide pourrait facilement se transformer en " nid à microbes ". S'il n'en est rien, c'est qu'il se protège très efficacement.
PUB

D'où vient cette acidité protectrice du vagin ?

Dans le vagin, vivent des lactobacilles, les bacilles de Doderlein, bactéries qui transforment un sucre contenu dans les cellules vaginales en acide lactique. C'est une des sources d'acidité. En plus, le mucus des cellules vaginales contient de l'acide chlorhydrique qui participe aussi à ce climat vaginal acide.

PUB
PUB

À quoi sert cette acidité vaginale ?

Elle maintient à distance des germes qui ne supportent pas l'acidité. Ils trouvent dans le vagin un climat qui ne leur convient pas et ne peuvent donc s'y développer.De plus, l'acide chlorhydrique qui provient des cellules vaginales s'associe à un antiseptique, le peroxyde d'hydrogène fabriqué par les lactobacilles afin de former un produit hautement toxique pour les microbes transmis sexuellement. Il agresse par exemple les germes à l'origine des blennorragies, le virus du sida, etc. Le risque de transmission des IST est donc moins élevé quand le vagin est en bonne santé interne.

Publié le 13 Mai 2008 | Mis à jour le 04 Mai 2016
Auteur(s) : Dr Catherine Solano
Source : D'après une communication du Dr JM Bohbot, pour les laboratoires IPRAD.