Pour ne pas s'emmêler dans les jus de fruits

Publié le 19 Janvier 2012 | Mis à jour le 31 Janvier 2012
Auteurs : Paule Neyrat, Diététicienne
© Istock

Le 14 décembre 2011, le Parlement européen a adopté un projet de Directive sur les jus de fruits. Elle confirme les bonnes pratiques en principe utilisées par les professionnels français mais pas forcément par tous les autres.

PUB

Et comme il n'est pas facile de faire la différence entre les producteurs, elle était nécessaire. Mais elle ne sera que plus tard appliquée dans toute l'Europe.

Tous les jus de fruits doivent être issus de fruits frais pressés à proximité de leurs lieux de récolte.

Pour vous repérer, il existe trois dénominations.

PUB
PUB
  • Jus de fruits « 100% pur fruits pressés ». Ils sont obtenus par pression des fruits. Ils peuvent être, ou non, pasteurisés. Ils se trouvent au rayon frais.
  • Jus de fruits à base de jus concentré « teneur en fruits 100% ». Ils sont élaborés par pression des fruits, pasteurisés puis concentrés par évaporation de l’eau. À l’embouteillage, le produit est reconstitué avec la même quantité d’eau que celle extraite lors de la concentration. Ce sont des conserves. Ils sont sans sucres ajoutés.
  • Nectars defruits. Ils sont le plus souvent réalisés à partir de jus non consommables en l’état, car trop épais ou trop acides, ils contiennent de 25 à 50% minimum de jus de fruits selon la catégorie de fruits, de l’eau et du sucre, du miel ou des édulcorants. Ils sont donc sucrés et malgré ce nom alléchant de "nectar", ils ne sont pas meilleurs que les autres, bien au contraire.

Regardez donc bien l'étiquette avant d'acheter !

Paule

Soumis par la Rédaction le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés