Un portail pour tout savoir sur le médicament

Le ministère de la Santé met en ligne un portail consacré au médicament. Très riche, mais d'un abord pas toujours facile, ce portail rassemble plusieurs sources jusqu'alors éparses.
PUB

Pour une information fiable, objective et récente sur les médicaments

Selon la ministre de la Santé, l'objectif de ce portail est de "permettre à tous d'avoir accès à une information fiable, objective et récente sur les médicaments". Baptisé "Médic France", ce portail regroupe plusieurs sources d'information. La première est bien sûr le ministère lui-même, avec une présentation détaillée de son rôle en matière de politique du médicament. La page correspondante expose notamment les missions des trois directions concernées : la direction générale de la santé (élaboration des textes juridiques concernant le médicament et tutelle des agences sanitaires), la direction de la sécurité sociale (prise en charge de médicaments et des dispositifs médicaux par l'assurance maladie) et la direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins (accès et promotion du bon usage du médicament et politique du médicament en milieu hospitalier).

PUB
PUB

Portail Médic France

Le cœur du portail Médic France est toutefois constitué par une page qui donne accès à trois sites spécialisés. Le premier est celui de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Celle-ci est chargée d'évaluer les bénéfices et les risques des médicaments. Cette évaluation joue un rôle important dans l'autorisation de mise sur le marché (AMM). L'Afssaps gère également le répertoire des spécialités pharmaceutiques. Le site de l'agence n'est pas véritablement destiné au grand public, mais celui-ci peut cependant y trouver, en temps réel, les informations de sécurité et les messages d'alerte sur les médicaments.

Le second site accessible depuis le portail est celui de la Haute autorité de santé (HAS). A travers les avis de sa commission de la transparence, elle est notamment chargée d'évaluer l'apport thérapeutique des médicaments en vue de leur remboursement. La HAS produit également des fiches de bon usage et des recommandations professionnelles.

Enfin, le troisième site est celui de la base de données des médicaments, mis en œuvre conjointement par la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (CnamTS), la Mutualité sociale agricole (MSA) et le Régime social des indépendants (RSI). Baptisée "Thesorimed", cette base recense tous les médicaments et produits de santé commercialisés en France, en ville ou à l'hôpital. Plutôt destinée aux professionnels, la base est aussi accessible aux particuliers, sous réserve d'une inscription en ligne (gratuite).

Publié le 05 Juin 2009 | Mis à jour le 08 Juin 2009
Auteur(s) : Hopital.fr