Pollution par le monoxyde de carbone : les discothèques en tête

Le monoxyde de carbone est le fruit de toute combustion : voitures, cigarettes, etc. Il prend la place de l'oxygène sur les globules rouges et nous asphyxie. C'est le monoxyde de carbone qui supporte l'essentiel de la toxicité du tabac sur le coeur. Eh bien c'est en discothèque qu'on en trouve le plus !
Publicité

Le monoxyde de carbone (CO) est un vrai poison. En prenant la place de l'oxygène sur les globules rouges, c'est une véritable asphyxie qu'il opère. C'est à cause de lui que les bébés de mères fumeuses sont plus petits et naissent prématurément et que le coeur des fumeurs est exposé aux infarctus. C'est encore lui le responsable du vieillissement prématuré des fumeurs, vieillissement pouvant aller jusqu'à dix années d'apparence.

Record de pollution dans les discothèques

Le monoxyde de carbone est le fruit de toute combustion. On le retrouve aussi bien dans l'atmosphère polluée par les voitures des grandes villes, que dans les lieux trop enfumés. Ce qui est intéressant, c'est de comparer différents endroits pour estimer les risques d'exposition. Prenons pour référence l'endroit le plus pollué de Paris : on a mesuré à un carrefour parisien (source Air-Parif) un taux record de 8,8 mg/m3. Eh bien ce record est pulvérisé dans les discothèques où l'on observe des taux allant de 5,5 mg/m3 à 119 mg/m3 !

Publicité
Publicité

Il faut avoir que selon l'OMS, il ne faut pas être exposé plus d'une heure à une teneur de CO de 30 mg/m3 et pas plus de quinze minutes à 100 mg/m3. Autrement dit, dans certaines discothèques, on a le temps d'effectuer une ou deux danses, pas plus !

Le risque professionnel est très important

C'est un problème important non seulement pour les clients, mais aussi et surtout pour tous ceux qui y travaillent. En Angleterre, il a été montré l'an dernier que chaque semaine, une personne mourait du tabagisme passif suite à une exposition professionnelle prolongée dans un lieu public.

En pratique, cela vaut le coup de s'assurer que les endroits que vous fréquentez sont bien ventilés, car dans certaines discothèques le taux de CO reste acceptable. C'est très important pour votre santé et en plus, vous aurez beaucoup moins mal à la tête le lendemain !

 
Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 06 Septembre 2005 : 02h00
Source : Enquête 60 millions de consommateurs, septembre 2004, N°386 et Sevrage tabagique pratique 2005.