Pollution chimique : 3 millions de morts chaque année !

Publié le 19 Novembre 2001 à 1h00 par Rédaction E-sante.fr
Selon le dernier rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), la pollution atmosphérique fait trois millions de victimes chaque année dans le monde. Les produits chimiques synthétiques sont dénoncés comme notamment responsables de troubles de la reproduction et de la fertilité.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La pollution atmosphérique représente une grave menace pour la santé de la population mondiale. Tous les ans ont dénombre entre 2,7 et 3 millions de victimes, dont 90% dans les pays en développement. Les composants les plus dangereux pour l'homme seraient le dioxyde de souffre (produit de la combustion du pétrole et du charbon à haute teneur en souffre), les matières particulaires (produits des feux ménagers, centrales thermiques industriels et moteurs diesel), l'oxyde de carbone et le dioxyde d'azote (produit des gaz d'échappement), l'ozone et enfin le plomb.

L'air est pollué à l'intérieur ...

Dans les habitations des pays en développement, l'air intérieur n'est pas meilleur qu'à l'extérieur. La suie provenant de la combustion du bois, des excréments animaux, les résidus de récolte et le charbon employé pour la cuisson des aliments et le chauffage est hautement nuisible pour quelques 2,5 milliards de personnes, particulièrement les femmes et les filles.

Comme à l'extérieur

Depuis le début des années 1900, l'industrialisation a introduit dans l'environnement près de 100.000 produits chimiques. Certains ont été interdits en raison de leur toxicité, mais seulement quelques uns, car pour la plupart d'entre eux leurs effets sur la santé ne sont pas étudiés. En attendant, ils ont déjà largement pénétré l'air, l'eau, le sol, les aliments et le corps humain.

La santé polluée

Démontré ou fortement suspecté, nombre de produits chimiques sont responsables, de fausses couches, de troubles du développement, de maladies ou encore de mortalité infantile. Quant à l'exposition aux rayonnements nucléaires et à certains métaux lourds, ils exercent clairement un impact génétique. D'autres composés sont au banc des accusés en tant que causes majeures de troubles de la reproduction et de la fertilité.Il est aujourd'hui urgent de procéder à des essais plus complets et rigoureux afin de mieux cerner cette pollution atmosphérique et de déceler les expositions aux substances nocives.