Point G : pourquoi est-il si sensible ?

© Istock
Le point G fait l’objet de nombreux fantasmes. Découvert par le docteur Gräfenberg, auquel il doit son nom, cette zone est extrêmement sensible et érogène. Le trouver et le stimuler permet à la femme d’atteindre l’orgasme vaginal. Mais où se situe le point G ? Comment booster sa libido ?
Publicité

Le point G : où se situe-t-il ?

Le point G est une zone érogène qui se situe à l’intérieur du vagin, du côté de la paroi du ventre, à une distance de 3 à 5 centimètres de l’orifice du vagin. On reconnaît cette zone notamment au toucher, grâce à son aspect rugueux par rapport à la surface lisse autour. En raison des nombreuses terminaisons nerveuses et de la forte vascularisation de cette zone, elle est extrêmement sensible. Sensible au point que stimuler le point G sans qu’il n’y ait eu d’excitation préalable peut s’avérer pénible, voire douloureux pour la femme.

Publicité
Publicité

Orgasme vaginal et point G

Pour que la femme, lors d’un plaisir solitaire, ou d’un rapport intime avec un (e) partenaire, atteigne l’orgasme vaginal, il est important qu’elle ait une bonne connaissance de son corps, des caresses à même de lui donner du plaisir, des zones particulièrement sensibles. Il est important que l’homme, dont le rythme est plus rapide que la femme, donne le temps à cette dernière d’atteindre une excitation et une lubrification suffisantes : d’où l’importance des préliminaires, de la stimulation du point G avec les doigts (plus fermes que le pénis) et d’une bonne communication dans le couple sur les envies de chacun, pour une bonne santé sexuelle du couple. En outre, dans le Kamasutra il y a des positions plus propices que d’autres à la stimulation du point G et donc à l’accès à l’orgasme vaginal : il s’agit de la levrette et du missionnaire.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 05 Juillet 2018 : 17h01