Piqûre de vive et de rascasse : violente douleur des bords de mer...

A la mer, il n’y a pas que les méduses qui sont à craindre : les vives et les rascasses, de petits poissons munis de piquants, peuvent aussi vous faire passer un douloureux moment !

Nos conseils pour soulager les piqûres de vive ou de rascasse… mais aussi pour les éviter !

PUB

Vives et rascasses : des piqûres très douloureuses

La vive est un petit poisson brun d’une douzaine de centimètres, qui vit sur les rivages des mers tempérées. En Méditerranée, la rascasse se cache dans les fonds rocheux et agit exactement de la même manière.

La vive aime s’enfouir sous le sable des plages, ne laissant dépasser que les aiguillons venimeux qui ornent son dos et sa tête. Quand on lui marche dessus, elle injecte un venin puissant qui provoque une violente douleur. La piqûre de vive ressemble à une décharge électrique, puis à une brûlure qui se diffuse rapidement dans le membre touché. La zone de la piqûre peut gonfler (œdème), devenir rouge et/ou saigner.

Les piqûres de vive et de rascasse ne sont pas mortelles pour l’homme, mais elles sont tellement soudaines et douloureuses que la personne piquée peut faire un malaise, voire s’évanouir. Pour peu qu’elle soit dans l’eau à ce moment-là, le risque de noyade est bien réel !

Que faire en cas de piqûre de vive ?

Pour éviter que la douleur se prolonge et empire, il faut rapidement traiter une piqure de vive ou de rascasse. Les secouristes et les gardes-côtes ont l’habitude et savent ce qu’il faut faire, mais si aucun n’est à proximité, voici la marche à suivre :

PUB
PUB
  • Ne paniquez pas et sortez (la personne) de l’eau.
  • Surélevez le membre touché par rapport au reste du corps, par exemple en allongeant la personne et en levant la jambe ou le bras piqué.
  • Le venin est thermolabile : il est détruit par la chaleur.

    Pour le neutraliser, maintenez pendant une dizaine de minutes le bout incandescent d’une cigarette ou d’un allume-cigare près de la piqûre, en faisant bien attention à ne pas brûler la peau.

    L’air chaud d’un sèche-cheveux peut aussi faire l’affaire. Vous pouvez également laisser tremper le membre touché dans de l’eau chaude pendant au moins 20 minutes. Là aussi, attention à ne pas ébouillanter la personne !

  • Désinfectez la plaie.
  • Pour soulager la douleur, prenez un comprimé de paracétamol et armez-vous de patience : la douleur d’une piqûre de vive dure généralement le temps d’une marée. Soit 5-6 heures…

La même procédure est conseillée pour les piqûres de rascasse.

Quand consulter ?

Comme n’importe quelle piqûre, le venin de vive peut, dans de rares cas, provoquer une réaction allergique. Si, dans les 24 heures suivant la piqûre, la victime fait un malaise, éprouve des difficultés à respirer ou si le membre touché se met à gonfler anormalement, appelez immédiatement le Samu en composant le 15 ou le 112 en Europe.

Mots-clés : Baignade, Vive, Rascasse, Plage
Publié le 28 Juillet 2014 | Mis à jour le 27 Mai 2016
Auteurs : Candice Leblanc, journaliste santé
Source : Centre antipoisons.
Voir + de sources
Tél. : 070 245 245.