La pilule au-delà de 35 ans
Sommaire

Le tabac

Qu'en est-il du tabagisme ? Près de 25% des femmes âgées de 35 à 45 ans utilisant des contraceptifs oraux fument, dont la plupart, de façon importante (plus de 15 cigarettes par jour). Pourtant, la combinaison pilule et tabagisme augmente de façon importante le risque de maladie cardiovasculaire.

Le risque de décès cardiovasculaire chez les utilisatrices de contraceptif oral qui fument est de 3 pour 100.000 entre 15 et 34 ans, et de 29 pour 100.000 femmes entre 35 et 44 ans. Face à ce danger réel, les contraceptifs oraux sont absolument contre-indiqués chez les fumeuses de plus de 15 cigarettes par jour qui ont plus de 35 ans.

En conclusion

Les contraceptifs oraux peuvent donc être prescrits sans danger chez de nombreuses femmes de plus de 35 ans et cela jusqu'à la ménopause. De nombreux bénéfices, autre que la contraception, peuvent être très intéressants. Une éducation particulière sur l'association des risques doit être menée mais incontestablement, alors que la contraception orale chez ces femmes est souvent mal perçue, elle peut être bénéfique et encouragée à condition de respecter les contre-indications et de surveiller de façon particulière les autres facteurs de risque.

A lire

« Contraception mode d'emploi » de Martin Winckler, éditions du diable Vauvert (édition 2003). Martin Winckler est médecin et écrivain. Il a beaucoup travaillé en planification familiale, expliquant son intérêt pour la contraception. Il a également ouvert son propre site internet : http://martinwinckler.com.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Seibert C. et coll., Ann. Intern. Med., 138 : 54-64, 2003.