Pilule oubliée ? réagissez vite !

La pilule se laisse oublier plus souvent qu'on ose le dire. Il faut savoir que l'on a soixante-douze heures pour réagir ! Mais que doit-on faire ?
Publicité

Une étude française a montré en 1996, que 60% des femmes oublient au moins un comprimé tous les six mois. De plus, chaque omission porte généralement sur plus d'un comprimé (2,86 en moyenne). Par ailleurs, elle a lieu plus fréquemment pendant la première ou la deuxième semaine de plaquette. En 1995, ces oublis de pilule ont motivé 11.000 interruptions volontaires de grossesse, dont 1.000 chez des femmes de moins de 20 ans.

Publicité
Publicité

Il est donc très important de bien connaître les mesures à suivre. La pilule du lendemain, oui mais ...

En cas d'omission d'un ou de plusieurs comprimés, la pilule du lendemain est bien adaptée pour éviter une grossesse, mais à condition de l'utiliser très précocement.

Toutefois, il faut préciser que l'efficacité de la contraception d'urgence n'est pas de 100%. Le taux d'échec est de 1,5% à la vingt-quatrième heure, de 3% à la quarante-huitième et 4,5% à la soixante-douzième heure. D'autre part, selon certaines enquêtes, elle n'est prise en défaut que dans 0,7% des cas. Les risques de tomber enceinte sont donc probablement ,beaucoup plus élevés qu'on ne le croit.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 29 Mars 2001 : 02h00
Source : Le Médecin Généraliste, FMC, N°2069, 14 novembre 2000.