La pilule augmente le risque de cancer du sein chez certaines femmes

Publié le 30 Octobre 2000 à 1h00 par Dr Philippe Presles
Il existerait une association entre contraception orale et risque de cancer du sein, mais uniquement chez des sujets à antécédents familiaux, et ayant utilisé une pilule avant 1975. Cette relation est donc particulièrement réduite et devrait permettre la mise en place d'une surveillance rapprochée des personnes à risque.

Plus de 6.000 patientes sous contraceptif oral, quel qu'il soit, ont participé à cette étude. Près de 2.700 femmes n'avaient pas d'antécédents familiaux de cancer du sein, alors qu'elles étaient 3.400 à en avoir. Le suivi de ces sujets montre que l'utilisation de la pilule est associée à un risque de cancer, mais uniquement chez les filles et les sœurs de personnes touchées par ce cancer. Ainsi, en cas d'antécédents familiaux, la prise de contraceptif augmente le risque d'un facteur de 3,3. Toutefois, cette relation ne s'applique que chez les patientes sous ce mode de contraception avant 1975.

Ces résultats sont particulièrement intéressants en matière de prévention car ils permettent de cibler une population à risque: les femmes avec antécédents familiaux de cancer du sein et ayant utilisé la contraception orale avant 1975. Ces sujets à haut risque doivent donc faire l'objet d'une surveillance très attentive.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Sellers, JAMA, 2000, 284 : 1791-1798.